La beauté du parc géologique Non Nuoc de Cao Bang. Photo : thuonghieucongluan.com.vn.

L’événement entend attirer environ 300 délégués vietnamiens et étrangers qui sont des experts, des décideurs de politiques, des autorités locales et des gestionnaires des géoparcs mondiaux de l'UNESCO.

Il s’agira d’une bonne occasion pour les participants de se renseigner sur le titre « Géoparc mondial de l'UNESCO » et d’évaluer le rôle de ce titre dans le développement d’un tourisme basé sur la préservation et l’exploitation durable des ressources patrimoniales naturelles et culturelles.

Les délégués devraient chercher des stratégiques de développement touristique durable via le modèle de géoparc mondial et partager des initiatives de développement du tourisme communautaire. Ils se pencheront également sur l’amélioration des moyens de subsistance de la population, le tourisme géologique et la préservation du patrimoine au service d’un développement inclusif et équitable.

À cette occasion, aura lieu la signature d’un accord de coopération entre les géoparcs de Cao Bang et Hà Giang du Vietnam et de Xian de Leye, dans la région autonome du Guangxi de la Chine. Une exposition de produits typiques de ces trois localités est également prévue.

« Les géoparcs mondiaux UNESCO sont des espaces géographiques unifiés, où les sites et paysages de portée géologique internationale sont gérés selon un concept global de protection, d’éducation et de développement durable », d’après la définition fournie par l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO).

Actuellement, le Vietnam compte deux sites reconnus en tant que « Géoparc mondial de l'UNESCO ». Ce sont le plateau calcaire de Dông Van à Hà Giang (Nord) et le géoparc Non Nuoc à Cao Bang (toujours au Nord). Le pays ambitionne de mettre en place un réseau de géoparcs dans certaines autres localités comme Bac Kan (au Nord), Quang Ngai, Phú Yên (au Centre), Dac Nông et Gia Lai (sur les Hauts plateaux du Centre-Tây Nguyên).

CPV/VNA