Photo: VNA

 

La route devrait offrir des expériences intéressantes aux utilisateurs de services lancés conjointement par le Vietnam, le Cambodge, la Thaïlande et le Myanmar.

Des représentants de ces quatre pays et du bureau de coordination du tourisme du Mékong (MTCO) ont demandé des mesures pour transformer le corridor de transport en corridor de tourisme du Sud.

Ha Van Sieu, vice-chef de l'Administration nationale du tourisme du Vietnam, a déclaré que le corridor du Sud était une voie de transport cruciale de la sous-région du Grand Mékong (GMS).

Il s’agit de l’une des 11 principales routes touristiques des pays du GMS, a-t-il déclaré, ajoutant que, depuis 2015, les quatre pays se sont associés au développement et à la promotion de produits touristiques et se sont soutenus pour améliorer leurs capacités de développement touristique.

Thong Rathasak, vice-directeur général du ministère cambodgien du Tourisme, a déclaré que la coopération dans le secteur du tourisme entre le Cambodge et d'autres pays du corridor touristique du Sud s'était élargie ces dernières années.

Le Cambodge est en train de mettre en œuvre des projets de coopération touristique avec le Vietnam, a-t-il noté, ajoutant que des entreprises  des deux pays avaient signé un mémorandum de collaboration.

Un représentant du MTCO a souligné l’importance des applications informatiques et des réseaux sociaux dans la promotion du tourisme à l’ère de la 4e révolution industrielle.

CPV