Le vice-ministre de la Culture, des Sports et du Tourisme Le Quang Tung au Sommet du Tourisme du Vietnam 2018

S’exprimant au Sommet, le vice-ministre de la Culture, des Sports et du Tourisme Le Quang Tung a informé que "ce matin, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a approuvé un projet de restructuration du secteur du tourisme d’ici 2025." Il s’agit d’un projet élaboré en étroite collaboration avec la communauté des affaires et dont l’objectif principal est de restructurer le marché, de développer les ressources humaines ...

L’objectif du tourisme vietnamien d’ici 2025 est de générer 45 milliards de dollars de recettes, de contribuer à 10% du PIB du pays, de créer 6 millions d’emplois dont 2 millions d’emplois directs.

"Pour atteindre ces objectifs ambitieux, outre les efforts du gouvernement, des ministères et des secteurs, il faut des analyses, des évaluations et des recommandations d'experts, d'entreprises, d'investisseurs ... pour que le secteur du tourisme trouvent de nouvelles orientations", a souhaité M. Tung.

Ces dernières années, le tourisme mondial a connu un essor continu et est devenu un secteur économique de premier plan. De nombreux pays, dont le Vietnam, ont défini le tourisme comme un secteur économique clé. Selon l’Organisation mondiale du Tourisme, le tourisme mondial devrait accueillir 7,8 milliards de visiteurs internationaux d’ici à 2020, et l’Asie sera la région qui connaitra la croissance la plus rapide.

Selon le vice-ministre de la Culture, des Sports et du Tourisme, le potentiel touristique du Vietnam est immense. Cette industrie a contribué considérablement au développement du pays, en particulier après 1986. Le nombre de touristes internationaux venus au Vietnam est passé de 250.000 en 1990 à 13 millions en 2017, soit une hausse de 52 fois.

En dépit de cette croissance spectaculaire, M. Tung a indiqué que le tourisme vietnamien se heurte encore à de nombreuses difficultés et limitations, telles que infrastructures touristiques non synchrones, faibles ressources humaines, faible capacité de gestion des sites, développement du tourisme sans liaison avec la protection de l’environnement... Il est donc nécessaire de restructurer ce secteur pour améliorer son efficacité et assurer sa durabilité.

Phuong Doan