Photo d'illustration (Hanoimoi)

 

L'événement, auquel ont participé des représentants des provinces et des villes concernées, des agences de voyage et des entreprises de tout le pays, s’est déroulé dans le contexte où le nombre de touristes internationaux arrivant au Vietnam montre des signes de ralentissement. Avec certains marchés en déclin, les localités doivent trouver des solutions radicales pour remédier au problème.

Au cours de la période 1995-2015, le nombre de visiteurs internationaux au Vietnam a augmenté de manière continue, en moyenne de 15% par an. En 2015-2018, le nombre de touristes internationaux a considérablement augmenté, passant de 7,9 millions en 2005 à 15,5 millions en 2018, soit une augmentation de 1,95 fois, atteignant un taux de croissance moyen de 25% par an - un record.

Cependant, le nombre de touristes étrangers montre des signes de diminution. En juillet de cette année, ils ont été plus de 1,3 million, soit +11% par rapport à juin 2019 et +10,7% par rapport à la même période de l'année précédente. Au cours des sept premiers mois de 2019, ce chiffre a atteint près de 9,8 millions, +7,9% par rapport à la même période en 2018. L'objectif que le gouvernement a fixé cette année est 17,5-18 millions d'arrivées internationales.

S'exprimant lors de la conférence, le ministre de la Culture, des Sports et du Tourisme, Nguyen Ngoc Thien a exhorté le secteur à faire attention à la quantité et à la qualité. Des localités doivent organiser davantage d'activités promotionnelles pour que le nombre de visiteurs provenant de marchés potentiels augmente d'environ 0,5% au cours des mois restants, pour atteindre l'objectif annuel.

Le ministre a proposé que les principales destinations touristiques telles que Hanoi, Quang Ninh, Da Nang et Khanh Hoa trouvent des solutions pour augmenter le nombre de touristes internationaux, en mettant l'accent sur la promotion du tourisme et la signature d'accords de coopération.

Les délégués  ont également proposé des avis pour développer des solutions spécifiques et à long terme liées aux attractions touristiques, notamment la promotion des liens entre l'aviation,  les voyagistes, la destination, et la mise en place d'instruments de paiement pratiques, ainsi que le développement de ressources humaines de qualité.

À cette occasion, la VNAT a lancé une campagne de protection de l’environnement touristique sous le thème "Passer au vert", appelant toutes les parties prenantes à protéger l’environnement.

CPV