Photo : VNA

La résolution se compose de cinq articles, citant des groupes des objectifs principaux à réaliser d'ici 2025 : atteindre un taux de croissance annuel moyen de la productivité du travail de plus de 6,5% ; maintenir un ratio de déficit budgétaire de l'État de 3,7% du PIB ; garantir le capital d'investissement total de l'ensemble de la société en 5 ans de 32-34% du PIB moyen ; développer toutes sortes de marchés ; s’efforcer d'atteindre environ 1,5 million d'entreprises et enfin laisser l'économie numérique représenter 20 % du PIB.

La résolution définit aussi cinq tâches clés pour restructurer l'économie, avec l’accent mis sur la réalisation des objectifs de restructuration de l'investissement public, du budget de l'État, du système des organisations de crédit et des unités publiques non commerciales ; sur le développement de différents types de marchés ; sur l’amélioration de l'efficacité de l'allocation et de l'utilisation des ressources ; sur le développement de l'économie collective et coopérative ; sur le renforcement des liens régionaux ; sur la restructuration de secteurs…

Auparavant, les députés avaient écouté le président de la Commission économique de l’AN Vu Hong Thanh présenter un rapport sur la réception et l'explication des avis des députés sur le Plan de restructuration économique pour la période 2021-2025.

Des suggestions de députés ont porté sur l’amélioration de la capacité d'absorption du capital de l'économie, l’amélioration de la qualité des investissements ; le renforcement de l'inspection et la supervision et la lutte contre le gaspillage et la corruption.

Ils ont souligné le développement économique urbain, le renforcement des liens régionaux, la promotion du rôle des régions économiques clés.

Concernant la restructuration des secteurs vers la modernité et le développement d'une économie verte et durable, certains députés ont demandé de prêter attention à la construction de l'écosystème, au soutien au développement de l’agriculture et de l'économie rurale.

CPV/VNA