Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc préside la réunion sur l'ajustement de la planification globale de Da Nang pour 2030, vision pour 2045. Photo: VNA

 

L'ajustement de la planification vise également à faire de Da Nang une porte d’entrée du couloir économique Est-Ouest.

Lors d’une réunion tenue le 1er mars à Hanoï, le Premier ministre a demandé aux autorités municipales d’accorder l’attention au traitement des eaux usées et à l’adaptation au changement climatique, ainsi que de définir des orientations de développement autres que le tourisme.

Selon un rapport de Da Nang, le Comité populaire municipal a signé un contrat avec le consortium entre Sakae Corporate Advisor et Surbana Jurong (Singapour) pour que ces consultants participent au projet de modification de la planification globale de Da Nang.

Située au Centre du Vietnam, la ville de Da Nang est une destination prisée par les touristes vietnamiens comme étrangers en raison de ses belles plages, de sa gastronomie, de son climat mais aussi de l'hospitalité de sa population.

Elle abrite également de nombreux sites touristiques attrayants comme les monts des cinq éléments ou Ngu Hanh Son, la péninsule de Son Tra, la zone touristique des Ba Na Hills, etc. Elle offre par ailleurs aux touristes un accès facile au sanctuaire de My Son et à l'ancienne cité de Hoi An, patrimoines culturels mondiaux.

La ville, d'une superficie de 1.256,53 km², comprend six arrondissements (Hai Chau, Thanh Khe, Lien Chieu, Ngu Hanh Son, Son Tra et Cam Le) et deux districts (Hoa Vang et île de Hoang Sa). Sa population est de 1.029.000 personnes.

CPV/VNA