Le vice-Premier ministre permanent Truong Hoa Binh à la tête du Comité de pilotage. Photo : VNA


Le Premier ministre a décidé de créer un comité de pilotage pour examiner la mise en œuvre de la Stratégie nationale de lutte contre la corruption jusqu'en 2020 et le Plan de mise en œuvre de la Convention des Nations Unies contre la corruption (Comité de pilotage).

Le vice-Premier ministre permanent Truong Hoa Binh est à la tête du Comité de pilotage.

Les vice-présidents comprennent l'inspecteur général du gouvernement Le Minh Khai (permanent), la présidente de la Commission judiciaire de l'Assemblée nationale Le Thi Nga, le vice-président de la Commission centrale des affaires intérieures du Parti Nguyen Thanh Hai, le vice-président de la Cour populaire suprême Nguyen Tri Tue, le vice-président du Parquet populaire suprême Nguyen Quang Dung et le vice-ministre de la Sécurité publique Le Quy Vuong.

Le Comité de pilotage est chargé de diriger le Groupe de travail intersectoriel pour élaborer le Plan résumant la Stratégie nationale de lutte contre la corruption et le Plan de mise en œuvre de la Convention des Nations Unies contre la corruption ; de demander à ses membres de guider, d’inspecter et de diriger régulièrement l'examen de la mise en œuvre de ladite Stratégie et dudit Plan, conformément aux sphères d’activités des ministères et secteurs placés sous leur direction et assignés par le président du Comité de pilotage.

Le Comité de pilotage a également chargé le Groupe de travail intersectoriel de synthétiser les résultats de la mise en œuvre de la Stratégie et du Plan dans l’ensemble du pays ; d’élaborer un rapport de bilan et un plan d’organiser une conférence nationale pour résumer la Stratégie nationale de lutte contre la corruption et le Plan de mise en œuvre de la Convention des Nations Unies contre la corruption avant de les soumettre au Premier ministre./.

CPV/VNA