Photo: CPV

Lors d’une conférence de presse qui a suivi l’événement, la directrice de la division de la communication du Comité gouvernemental des affaires ethniques, Hoàng Thi Lê, a déclaré que le congrès du 2 au 4 décembre avait passé en revue les réalisations dans la mise en œuvre des politiques en faveur des minorités ethniques entre 2010 et 2020 afin d’en tirer des leçons, de continuer à perfectionner les politiques et à définir des orientations, des objectifs, des tâches et des solutions pour les affaires ethniques pour les 10 prochaines années.

Le congrès a réuni 1.592 délégués qui sont des représentants exceptionnels de groupes ethniques du pays, a-t-elle déclaré, notant qu’une délégation de 54 délégués des 54 ethnies du pays avait offert de l’encens au temple des rois Hung, dans la province de Phu Tho, pour rendre hommage aux ancêtres qui ont fondé et défendu le pays. Ils ont également rendu hommage au Président Hô Chi Minh en son mausolée pour exprimer leur reconnaissance envers le Président Hô Chi Minh qui, avec le Parti, a construit le bloc de grande union nationale.

Au nom du Parti, de l’État et du Front de la Patrie du Vietnam, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc, qui est également à la tête du Conseil central d’émulation et de récompenses, a prononcé un discours important et décerné l’Ordre du Travail de première classe au Comité des affaires ethniques.

Selon Hoàng Thi Lê, 38 collectifs et 58 particuliers exemplaires ont été honorés de nobles récompenses de la part du Parti et de l’État, encourageant ainsi les minorités ethniques à œuvrer ensemble pour la défense et le développement nationaux.

La vice-ministre, vice-présidente du Comité des affaires ethniques, Hoàng Thi Hanh, a déclaré que le congrès avait accompli son ordre du jour et avait été couronné de succès.

Les opinions exprimées lors de l’événement partageaient le point de vue qu’au cours des 10 dernières années, sous la direction du Parti et de l’État ainsi qu’avec les mesures drastiques des autorités et des secteurs à tous les niveaux, la mise en œuvre des affaires relatives aux minorités ethniques et des politiques connexes a produit des résultats significatifs et complets sous tous les aspects.

Les délégués ont estimé que les groupes ethniques minoritaires avaient bénéficié d’une amélioration dans la vie tant matérielle que spirituelle tandis que les systèmes politiques locaux étaient consolidés, facteurs cruciaux pour le développement durable dans les zones de minorités ethniques et les aidant à s’engager dans le processus d’intégration et de développement du pays, a ajouté la vice-ministre.
 
Le congrès a manifesté l’unité d’action de plus de 14,2 millions de minorités ethniques par le biais d’une lettre de détermination à déployer des efforts pour contribuer au développement national.

CPV/VNA