Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a donné des instructions sur les moyens de résoudre les problèmes majeurs auxquels sont confrontées les provinces de Tra Vinh, Thua Thien-Hue et Thai Binh pour aider ces localités à promouvoir le développement.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc travaille avec des responsables de la province de Tra Vinh. Photo : VNA


Lors d’une séance de travail tenue le 18 décembre avec des responsables de Tra Vinh, dans le delta du Mékong, le chef du gouvernement a suggéré des mesures pour aider la province à faire face aux catastrophes naturelles et à l’intrusion d’eau salée.

Il a approuvé l’allocation de fonds provenant des réserves du budget central à deux projets urgents pour construire des digues anti-érosion dans le bourg de Cau Ke et des digues le long de la rivière Hau pour protéger les communautés locales des inondations et des marées hautes.

Les responsables de Tra Vinh ont rapporté que les berges du fleuve à Cau Ke sont sérieusement érodées, menaçant la vie, la production et les actifs de plus de 2 000 ménages locaux. Pendant ce temps, plus de 5.000 ha de vergers et de fermes aquacoles le long de la rivière Hau ont été fréquemment submergés par des inondations ou des marées hautes, causant de lourdes pertes aux résidents locaux.

Le chef du gouvernement a chargé le ministère de l’Agriculture et du Développement rural de se coordonner avec les agences et les localités concernées la révision des plans d’irrigation et de lutte contre les catastrophes naturelles pour le delta du Mékong en vue de les adapter à la situation actuelle de sécheresse et d’intrusion de salinité. Ces plans serviront de base à l’élaboration de plans d’investissement spécifiques à moyen et long termes.

Il a également soutenu la proposition de la province sur la construction du pont de Dai Ngai, et a demandé aux ministères et aux agences d’accorder plus d’attention au développement des transports dans le delta du Mékong.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc lors de sa séance de travail avec des responsables de la province de Thua Thien-Hue. Photo : VNA


Lors d’une séance de travail avec des responsables de la province de Thua Thien-Hue, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a souligné l’importance de la résolution nº 54/NQ-TW du Bureau politique et de la résolution nº 83/NQ-CP du gouvernement sur le développement de la province à l’horizon 2030 avec une vision jusqu’en 2045, y compris la transformation de Thua Thien-Hue en une ville sous l’autorité centrale.

Il a demandé aux ministères et aux organismes du ressort central de redoubler d’efforts pour éliminer les obstacles auxquels la province est confrontée en raison d’institutions et de politiques obsolètes. Des mécanismes spécifiques sont nécessaires pour faciliter le développement de la province, en particulier l’économie urbaine.

Le chef du gouvernement a accordé une attention particulière aux travaux de dégagement de terrains dans l’ancienne citadelle impériale de Hue afin de créer un fonds d’espace et de terres pour la préservation des valeurs tangibles et immatérielles de l’ancienne capitale, afin de faire de la ville de Hue une ville de festival, un centre de tourisme culturel unique de l’Asie.

Il a consenti aux propositions de Thua Thien-Hue concernant les mesures visant à supprimer les goulots d’étranglement dans son développement, et a chargé le ministère de l’Intérieur, en coordination avec les ministères compétents, de finaliser des projets d’ajustement de la frontière administrative pour étendre la ville de Hue, développer Thua Thien-Hue en une ville sous l’autorité centrale avec des mécanismes et politiques adaptés à la localité.

Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a accepté d’accorder un financement provenant des réserves du budget central pour la conservation et la réparation de deux vestiges exposés à des risques de dégradation élevés - le palais Thai Hoa (palais de la Suprême Harmonie) et le temple Thai Mieu (temple du Culte des rois Nguyen).

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc travaille avec des responsables de la province de Thai Binh. Photo : VNA


Le 16 décembre, le chef du gouvernement a eu une séance de travail avec des responsables de Thai Binh, au cours de laquelle il a souligné que l’agriculture est toujours importante pour cette province du delta du fleuve Rouge.

Il a demandé à la province de s’efforcer d’attirer les investissements dans l’agriculture, tout en faisant de la zone économique de Thai Binh un moteur de la croissance économique locale.

Il a approuvé la proposition de Thai Binh sur les liaisons de transport et a chargé les ministères et organismes concernés de planifier et d’allouer des fonds pour des projets dans ce domaine.

Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc promis de charger les ministères d’achever rapidement les procédures d’approbation des zones fonctionnelles dans la zone économique de Thai Binh, permettant ainsi à la province d’attirer des investissements. Thai Binh prévoit de créer quatre parcs industriels d’une superficie totale de 2000 ha dans la zone d’ici 2025.

Il a également accepté de permettre à la province d’assumer la responsabilité principale pour la gestion et la coopération avec les localités concernées pour élaborer un dossier sur l’art traditionnel du chant Cheo à soumettre à l’UNESCO solliciter la reconnaissance de l’UNESCO comme patrimoine culturel immatériel de l’humanité./.

CPV/VNA