Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc. Photo : VNA


Il a estimé qu'au cours des cinq dernières années, le secteur bancaire avait fait de grands progrès, achevé avec succès ses tâches assignées. En particulier, le Premier ministre a grandement apprécié trois reprises de réduction du taux de fonctionnement, environ 1,5-2%/an, réalisées par la banque depuis le début de l'année. C’est la plus forte baisse de la région.

Cependant, M. Phuc a déclaré que la Banque d'État et les établissements de crédit n'avaient pas encore répondu aux attentes des entreprises et des particuliers, en particulier en matière de taux d'intérêt sur les anciens prêts, de taux d'intérêt pour les moyen et longue termes.

Selon les études, la situation financière et monétaire internationale peut se produire de manière compliquée, ce qui oblige le secteur à calculer soigneusement, à élaborer des plans et des politiques appropriés, a-t-il souligné.

Le Premier ministre a demandé à la Banque d'État d'avoir des stratégies et des plans spécifiques pour faire face à la nouvelle situation dans divers domaines, notamment la finance et la banque. Il est nécessaire de se concentrer sur le perfectionnement des institutions monétaires, de crédit et bancaires, conformément aux exigences de développement dans la nouvelle période.

La Banque d'État du Vietnam devrait continuer à gérer de manière active et flexible les instruments de politique monétaire, à relier étroitement les politiques budgétaires à d’autres politiques pour contrôler l'inflation, stabiliser la macroéconomie et promouvoir le développement socio-économique, a-t-il demandé.

La Banque devait apporter un soutien pratique, aidant les entreprises à avoir un plan de production efficace et durable, et continuer à maîtriser strictement les risques. Il est indispensable de continuer à promouvoir la restructuration des établissements de crédit, à traiter les créances douteuses. « C'est une tâche clé dans le temps à venir. », a souligné M. Phuc.

La réunion de résumer les activités menées par la Banque d'État en 2020 et de mettre en œuvre ses missions pour 2021. Photo : VNA


La Banque d'État du Vietnam a déterminé que le soutien aux populations et aux entreprises en difficulté en raison du COVID-19, de catastrophes naturelles était au centre de ses préoccupations. La banque les a aidés à résoudre les difficultés sur le plan de fonds, de crédit, de frais de paiement, a déclaré le gouverneur de la Banque d'État du Vietnam, Mme Nguyen Thi Hong.

Selon un rapport de la Banque d’Etat, au 18 décembre, le total des moyens de paiement a augmenté de 12,83% par rapport à fin 2019 et de 14,62% sur la même période en 2019. Liquidité du système des organisations de crédit est fluide.

Le pays compte actuellement 49 banques commerciales, 51 succursales de banques étrangères, 1.182 fonds de crédit, cumulant un solde de 9 millions de milliards de dong. 

CPV/VNA