Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc. Photo: VNA

 

S’exprimant lors d’une réunion du gouvernement, il a souligné la nécessité d’améliorer la capacité de surveillance et de réponse aux catastrophes naturelles, ajoutant qu’une carte détaillée des glissements de terrain dans le Centre devrait être établie.

Compte tenu des dernières contaminations par le Covid-19 à Hô Chi Minh-Ville, il a recommandé de rester vigilant et de contrôler étroitement la situation, en particulier à Hanoi, à Hô Chi Minh-Ville et dans d’autres grandes villes.

En ce qui concerne la reprise économique, le chef du gouvernement a exhorté à intensifier les exportations de produits vers les marchés clés, à accélérer le décaissement de l’aide publique au développement (APD), à promouvoir l’investissement privé et à réformer davantage l’environnement des affaires afin d’optimiser les opportunités d’attirer les capitaux étrangers.

Des efforts supplémentaires sont nécessaires pour accélérer le développement de l’économie numérique, la construction de l’e-gouvernement et le paiement sans numéraire, a-t-il indiqué.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a appelé à de nouvelles initiatives pour stimuler la consommation intérieure, augmenter la production, créer plus d’emplois et promouvoir la croissance dans les zones rurales. Il a déclaré que, grâce aux mesures synchrones et drastiques adoptées par le gouvernement le mois dernier, le pays devrait enregistrer une croissance économique de 2,5%, atteignant même 3% cette année.

L’indice des prix à la consommation (IPC) de janvier à novembre n’a augmenté que de 3,51% par rapport à la même période de l’an dernier, a-t-il noté, ajoutant que l’objectif de contenir le taux d’inflation à 3,4-3,5% en 2020 est réalisable.

Soulignant l’excédent commercial record de 20 milliards de dollars au cours des 11 mois, le dirigeant a déclaré que les résultats des exportations et des importations reflétaient l’effet des accords de libre-échange récemment signés.

L’Accord de libre-échange UE-Vietnam (EVFTA), en vigueur depuis le 1er août, a contribué à relancer les exportations du pays vers l’Europe, a-t-il fait savoir, ajoutant que l’Accord de partenariat économique global régional (RCEP), qui devrait être mis en place dans les temps à venir, apportera également de nombreuses opportunités pour les exportations, les investissements et le tourisme.

A cette occasion, le chef du gouvernement a chargé le ministère du Plan et de l’Investissement d’œuvrer avec le ministère des Finances pour mettre en œuvre un plan d’aide pour soutenir les secteurs de l’aviation et du tourisme qui ont été durement touchés par le Covid-19. 

CPV/VNA