Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc (centre) au lancement de la base de données nationales sur la population et du système de fabrication, d'émission et de gestion des cartes d'identité personnelles. Photo : VNA


Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a participé le 25 février au lancement de la base de données nationales sur la population et du système de fabrication, d'émission et de gestion des cartes d'identité personnelles.

Il s'agit des projets qui font partie du Plan global de simplification des procédures administratives, des documents de citoyens et des bases de données sur la population pour la période 2013-2020.

Selon le ministre de la Sécurité publique, To Lam, une fois mis en service, les nouveaux systèmes offrent des informations sur les citoyens et aident les habitants, les entreprises et les organisations à simplifier les démarches administratives, ce qui fait gagner du temps et des dépenses inutiles.

M. Nguyen Xuan Phuc a affirmé que l'inauguration des systèmes témoignait de la détermination, de l'effort et de l'engagement du gouvernement à la construction d'un gouvernement intègre qui agit au profit du peuple et des entreprises.

Au milieu de la quatrième révolution industrielle, le renouvellement, la modernisation et la numérisation du système de gouvernance est une tendance inévitable, qui stimule toutes les activités socio-économiques du pays, a-t-il estimé.

Le développement vigoureux de l'ère numérique aidera le Vietnam à s'intégrer plus profondément dans l'économie mondiale, à accélérer le renouvellement du modèle de croissance, à restructurer l'économie nationale et à accroître la compétitivité et la productivité, a-t-il ajouté, appelant à l'application des progrès scientifiques et technologiques dans tous les domaines et à accélérer la transformation numérique.

Outre la poursuite des réformes des procédures administratives liées à la gestion de la population, le chef du gouvernement a souligné la nécessité d'augmenter le règlement en ligne de services publics.

Enfin, le dirigeant a demandé aux autorités compétentes de promulguer des outils juridiques pour exploiter ces nouveaux systèmes./.

CPV/VNA