Il a salué les réalisations enregistrées ces derniers temps par ces deux localités, soulignant qu’elles ont enregistré une croissance économique exceptionnelle au premier trimestre de 2021 après une croissance négative en 2020 en raison des impacts du Covid-19.

Après l’ajustement du plan global de Dà Nang jusqu’en 2030 avec une vision à l’horizon 2045 et notamment la publication de l’arrêté n°19 sur la planification urbaine de Dà Nang, la ville a attiré de nombreux investisseurs et déploie activement la construction d’un centre financier dans l’arrondissement de Son Tra.

La province de Quang Nam a pour sa part surmonté de nombreuses difficultés liées aux catastrophes naturelles, et s’emploie désormais à développer de nouveaux projets axés notamment sur le tourisme et les services.

Le chef de l’Etat a demandé à Dà Nang et Quang Nam à trouver les domaines leur permettant d’opérer des percées, tout en prenant conscience des valeurs historiques et culturelles locales.

Dà Nang est le centre de gravité du Centre et constitue avec Quang Nam la locomotive de la croissance du Centre et un important pôle de croissance du pays, a-t-il déclaré.


Le président Nguyên Xuân Phuc s’exprime lors de sa séance de travail, le 10 avril. Photo : VNA

Selon le président Nguyên Xuân Phuc, Quang Nam et Dà Nang devraient créer leur propre empreinte et devenir les lieux où il fait bon vivre, et œuvrer ensemble à la construction d’un Vietnam puissante. En particulier, durant la période post-Covid-19, elles devraient être les destinations touristiques sûres du monde.

Il a ainsi demandé à ces deux localités de mettre en place un environnement des affaires favorable, inspirer la confiance des investisseurs et être conséquentes quant au droit à la propriété des biens et au droit à la liberté des affaires de la population et des entreprises en toute circonstance.

Le président Nguyên Xuân Phuc a indiqué que Dà Nang devrait être consciente de la nécessité d’avoir de bons investisseurs qui respectent la loi si elle veut miser sur les industries de haute technologie pour accélérer son développement.

Le dirigeant avait, du temps où il était chef du gouvernement, promulgué par décision n°359/QD-TTg l’ajustement du plan global de Dà Nang jusqu’en 2030 avec une vision à l’horizon 2045, afin de faire de cette ville l’un des grands centres socio-économiques du pays et de l’Asie du Sud-Est.

La ville côtière peuplée de 1.029.000 habitants comprend six arrondissements et deux districts d’une superficie totale de 1.256,53 km². Elle est une destination prisée des touristes vietnamiens comme étrangers séduits par ses belles plages, sa gastronomie, son climat mais aussi l’hospitalité de sa population. 

CPV/VNA