Le SG du PCV et Président de la République, Nguyên Phu Trong. Photo : PCV.


 L'événement était présidé le 12 décembre à Hanoï par le Secrétaire général (SG) du Parti communiste du Vietnam (PCV) et Président de la République, Nguyên Phu Trong, qui est également à la tête de la Direction nationale anti-corruption. Près de 700 délégués - dirigeants du Parti, de l'État, du gouvernement, de l'Assemblée nationale, des ministères, des secteurs et localités -, ont assisté à la conférence, et près de 5 000 autres l'ont rejoint par vidéoconférence.

S'exprimant lors de l'événement, Nguyên Phu Trong a déclaré que depuis la création de la Direction nationale anti-corruption en 2013, la lutte contre ce fléau a progressé, avec de nombreux résultats importants et évidents, ce qui est une grande motivation pour atteindre les objectifs fixés et faire en sorte que le pays se développe rapidement et durablement.

Bien faire la construction et la réorganisation du Parti, intensifier la prévention et le contrôle de la corruption ont contribué à stimuler le développement socio-économique, à maintenir la stabilité politique, à renforcer la sécurité de la défense et les relations extérieures, a-t-il noté.

Dans la lutte contre la corruption, il est essentiel d'avoir une forte détermination politique, de la transformer en actions concrètes et de placer ce combat sous la direction et les instructions directes du Parti, en particulier du Comité de Pilotage central de lutte contre la corruption.

"Lutter contre la corruption signifie combattre un ennemi interne, c'est une mission importante, continue, difficile, urgente mais à long terme qui nécessite l'engagement de tous les ministères, secteurs et localités à tous les niveaux", a déclaré Nguyên Phu Trong, soulignant la nécessité d'un mécanisme de prévention et de sanction.

Le travail de lutte contre la corruption doit être mené conformément à la pratique de l'épargne, à la construction et à la rectification du Parti, a-t-il déclaré.

Lutte contre la corruption, une mission extrêmement importante

Le SG du PCV a demandé aux comités du Parti, aux organisations du Parti et aux membres du Parti de considérer la lutte contre la corruption comme une mission extrêmement importante pour construire un Parti et un système politique forts et transparents, et consolider la grande unité nationale.

Il a également souligné l'importance d'éduquer les fonctionnaires, les membres du Parti et tous les citoyens à la culture de l'épargne, tout en intensifiant les inspections, les enquêtes, les poursuites et les jugements sur les affaires de corruption, et en augmentant l'efficacité du retrait des avoirs illégalement acquis./.

CPV/NDEL