Transport à vélo des armes, de la nourriture et des essentiels pour la campagne. Photo: archives


La bataille de Diên Biên Phu débuta véritablement le 13 mars 1954 avec l'assaut nocturne sur la position française de Him Lam (Béatrice). Les combats firent rage pendant deux mois.

Après 56 jours et nuits de combats, les forces de défense aérienne, l'artillerie et les fantassins ont abattu 62 avions ennemis de toutes sortes, tué ou capturé de nombreux ennemis. Le régiment d'artillerie antiaérienne 367 a abattu 52 avions ennemis de 9 types et en a endommagés 117 autres.

 Dans l'après-midi du 7 mai 1954, le drapeau "Déterminé à se battre, déterminé à gagner" flotte sur le toit du QG De Castrie. Photo:archives

L'armée et le peuple vietnamiens ont combattu l'ennemi tant sur le plan militaire que politique.

Sur le front de la lutte politique, le Parti et le Président Ho Chi Minh ont propagé la politique parmi toutes les couches du peuple, en faisant comprendre clairement les politiques et les lignes de la guerre de résistance du pays, en promouvant la juste force de la guerre de résistance, en démentant les fausses informations et en rejetant les allégations hostiles de l'ennemi, afin de le rendre isolé et politiquement affaibli.

Dans la campagne de Diên Biên Phu, le Parti et le président Hô Chi Minh ont rassemblé la force du grand bloc d'union nationale, mobilisé et valorisé le patriotisme  et l'amour du peuple pour le régime dans la guerre de résistance, créant une grande capacité à mobiliser de ressources humaines et matérielles au service de la ligne de front.

 Des soldats tirent un canon pour s'approcher du champ de bataille de Diên Biên Phu. Photo: archives

 

Selon le général de brigade, le Dr Nguyen Hoang Nhien, directeur de l'Institut d'histoire militaire du Vietnam, sous l'égide du Président Ho Chi Minh, notre Parti a mis en jeu la force de tout le Parti, de toute l'armée et de tout le peuple, remportant des victoires importantes dans la longue guerre de résistance. En outre, la lutte sur le front diplomatique a toujours été prioritaire, afin de profiter du soutien international.

68 ans se sont écoulés, mais la ligne de "résistance intégral" du Parti dans la guerre de résistance contre les colonialistes français est toujours valable.

Il y a 68 ans, sur le champ de Muong Thanh, les troupes Viêt Minh, sous le commandement du général Vo Nguyên Giáp, ont mené cette bataille stratégique. Cette victoire retentissante a galvanisé les autres peuples opprimés dans leur lutte pour la paix, l’indépendance nationale, la démocratie et le progrès social. Au niveau national, elle a marqué l’ouverture de l’ère de l’indépendance, de la liberté et du socialisme.

La victoire de Diên Biên Phu est non seulement celle du peuple vietnamien mais aussi celle du peuple lao et du peuple cambodgien pour obliger le gouvernement français à signer les Accords de Genève sur l’Indochine, reconnaître l’indépendance, la souveraineté et l’intégrité territoriale du Vietnam, du Laos et du Cambodge.

CPV/VNA