La ratification de l’EVFTA et de l'EVIPA revêt une grande signification dans les liens Vietnam - UE

Samedi, 13/06/2020 09:23
La ratification de l'EVFTA et de l'EVIPA de l'AN du Vietnam et la décision du Parlement europée de les approuver ont affirmé la volonté des deux parties d'approfondir davantage les relations Vietnam - UE.

L’EVFTA offre des opportunités d’exportation aux entreprises sidérurgiques

L’EVIPA stimule les flux de capitaux de l’UE au Vietnam


Le vice-ministre permanent vietnamien des Affaires étrangères, Bui Thanh Son. Photo: VNA


La ratification de l'EVFTA (Accord de libre-échange Vietnam-Union européenne) et de l'EVIPA (Accord de protection des investissements Vietnam-Union euroopéenne) de l'Assemblée nationale du Vietnam, ainsi que la décision du Parlement européen de les approuver dès février dernier, ont fermement affirmé la volonté, et la détermination des deux parties de continuer d'approfondir les relations entre le Vietnam et l'Union européenne  30 ans après l'établissement de leurs relations diplomatiques.

Le vice-ministre permanent vietnamien des Affaires étrangères, Bui Thanh Son, a fait cette déclaration à la presse jeudi 11 juin à Hanoi.

Il s’est déclaré réjoui du développement vigoureux des relations entre le Vietnam et l’UE, marqué par l’établissement des relations de partenariat et de coopération intégrale en 2012 et la ratification de l'Accord-cadre de partenariat et de coopération intégrale en 2016.

L’UE est le troisième partenaire commercial, l’un des premiers investisseurs et le premier bailleur d’aides non remboursable du Vietnam. De son côté, le Vietnam est le deuxième partenaire commerciale de l’UE au sein de l’ASEAN avec 56,45 milliards de dollars d'échanges commerciaux bilatéraux  en 2019. Les exportations vietnamiennes vers l’UE ont connu une croissance moyenne de 16% ces deux dernières décennies.

La mise en œuvre de l’EVFTA et de l’EVIPA dans les meilleurs délais créera des cadres stables et à long terme permettant à maximiser les potentiels de coopération bilatérale et rehaussant leurs relations dans l’économie, le commerce et l’investissement à un niveau correspondant au partenariat de coopération intégrale entre le Vietnam et l'UE, a-t-il souligné.

La mise en œuvre de l’EVFTA contribuera au développement des relations Vietnam-UE,  au maintien de la paix, de la stabilité et du développement des deux parties, de l’Asie, de l’Europe et du monde entier, a-t-il ajouté.

Concernant les avantages et défis du Vietnam dans la mise en œuvre de ces deux accords, le vice-ministre Bui Thanh Son a déclaré que l’entrée en vigueur de l'EVFTA permettrait au Vietnam de promouvoir la diversification de l'économie, du commerce, de l'investissement et la diversification des marchés.

Selon lui, l’EVFTA permettra d'accélérer les exportations vietnamiennes vers l’UE, d'attirer plus d’investissements, de créer plus d’emplois… Les exportations vietnamiennes vers l’UE devrait augmenter de 42,7% en 2025 et de 44,37% d’ici 2030, a-t-il souligné.

L’EVFTA contribuera également à la réforme économique, la création d'avantages compétitifs et à la mise en œuvre des objectifs de développement durable du Vietnam.

Le vice-ministre des AE, Bui Thanh Son, a précisé des défis importants auxquels le Vietnam devra faire face comme la mise en œuvre des engagements d'ouverture des marchés des biens et services pour l'UE ; la capacité des agences, des localités et des entreprises à mettre en œuvre les engagements ; les règles et procédures strictes liées aux domaines de "nouvelle génération" comme la propriété intellectuelle, les marchés publics, le développement durable, le travail, etc..

La ratification et la mise en œuvre de l’EVFTA constituent une étape importante et opportune dans la mise en œuvre de la politique étrangère d'indépendance, d'autonomie, de multilatéralisation, de diversification et d'intégration internationale active du pays, a-t-il souligné.

La mise en œuvre synchrone de mesures pour tirer parti des opportunités apportera de nombreux avantages, augmentera les ressources internes et l'autonomie de l'économie et renforcera la position du Vietnam dans ses relations avec l'UE et ses partenaires, a-t-il précisé.

L’année 2020 est jalon important, marquant les 5 ans de la mise en œuvre de la Stratégie globale sur l’intégration internationale jusqu’en 2020, vision 2030 approuvée en 2016 par le Premier ministre, a-t-il indiqué.

En vue de mettre en œuvre cette stratégie efficace dans le contexte de  situation politique et économique mondiale complexe et imprévisible, il a souligné la nécessité de profiter des avantages des accords de libre-échange, d’améliorer la productivité et la compétitivité de l’économie nationale, de promouvoir la restructuration économique liée aux technologies numériques.

Il faut discuter bientôt avec les membres de l'UE pour achever le processus de ratification et bientôt mettre l'EVIPA en pratique, créant une incitation à attirer des investissements de haute qualité des pays de l'UE dans des secteurs qui contribuent au développement économique verte et durable, conformément aux normes internationales de protection des investissements étrangers.

Il est nécessaire de perfectionner le cadre juridique conforme aux normes régionales et internationales,  d'améliorer la capacité d'intégration économique.

Il faut promouvoir la diffusion d'informations sur le contenu des engagements à l’intention des localités et des entreprises, de renforcer la formation et d'améliorer les compétences des cadres en matière d'intégration internationale à l'ère numérique./.

CPV/VNA

NOUVELLES CONNEXES

  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation