La tournée du président Nguyên Xuân Phuc en Suisse et en Russie a été couronnée de succès

Dimanche, 05/12/2021 10:01
Les récentes visites du président vietnamien en Suisse et en Russie ont été couronnées de succès, a affirmé le vice-ministre des Affaires étrangères Tô Anh Dung à la presse.
 Le président Nguyên Xuân Phuc (gauche) et son homologue suisse Guy Parmelin. Photo : VNA

 

Lors du déplacement du chef de l’État en Suisse, du 25 au 29 novembre, les deux parties ont convenu de mesures pour intensifier les relations bilatérales tout en partageant des points de vue sur des questions stratégiques régionales et mondiales.

La Suisse considère le Vietnam comme un partenaire économique prioritaire, a affirmé Tô Anh Dung.

Il a ajouté que la visite a créé une nouvelle motivation pour la coopération économique Vietnam-Suisse, notant que le président Nguyên Xuân Phuc et son homologue suisse Guy Parmelin ont assisté au forum d'affaires Vietnam-Suisse qui a réuni plus de 100 entreprises des deux côtés, et a assisté à la signature de nombreux accords de coopération dans différents domaines.

Selon le vice-ministre, lors de toutes les réunions, les hommes d'affaires suisses ont affirmé que le Vietnam est un partenaire économique prioritaire qui joue un rôle important dans les chaînes d'approvisionnement et de production régionales et mondiales.

Il a déclaré que les deux parties sont également parvenues à une orientation commune pour une mise en œuvre plus efficace des activités communes dans les domaines de la science, de la technologie et de l'innovation grâce à la transformation d'une lettre d'intention en un accord gouvernemental sur la coopération dans le domaine, en vue d'un partenariat sur l'innovation.

Les relations multilatérales étaient également au centre de la visite du président Nguyên Xuân Phuc en Suisse, a déclaré le vice-ministre Tô Anh Dung, soulignant qu'en moins de 24 heures à Genève et bien que ce soit un dimanche, le chef de l'État vietnamien avait rencontré le secrétaire général adjoint de l'ONU et les dirigeants de plusieurs grandes organisations internationales telles que l'Organisation mondiale du commerce (OMC), l'Organisation mondiale de la santé (OMS, l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) et la Fédération internationale de football association (FIFA).

Il a déclaré que lors des rencontres avec le président Nguyên Xuân Phuc, les dirigeants étrangers avaient pris des engagements importants en matière de coopération et de soutien au Vietnam.

L'OMS s'est engagée à continuer d'aider le Vietnam dans la prévention et le contrôle du COVID-19, en particulier dans la fourniture de vaccins par le biais de la facilité COVAX, tandis que l'OMPI aidera le Vietnam à mettre en œuvre la stratégie nationale de propriété intellectuelle et à améliorer la capacité des systèmes d'innovation nationaux et locaux.

Le président Nguyên Xuân Phuc et le président russe Vladimir Poutine. Photo: VOV

 

À propos des résultats de la visite de Nguyên Xuân Phuc en Russie (du 29 novembre au 2 décembre), le vice-ministre a rappelé que les deux parties avaient adopté une déclaration commune sur la vision du Partenariat stratégique intégral Vietnam-Russie jusqu’en 2030.

Le président a rencontré tous les hauts dirigeants de la Russie, dont le président Vladimir Poutine, le Premier ministre Mikhaïl Michoustine, le président de la Douma d’Etat russe, le président du Conseil fédéral de l'Assemblée fédérale de Russie et le vice-président du Conseil de sécurité de la Fédération de Russie Dmitri Medvedev.

Selon le vice-ministre Tô Anh Dung, sur la base des solides bases des relations bilatérales et des résultats de cette visite, la coopération des deux pays se concentrera sur les orientations suivantes : maintenir le dialogue et la confiance politique et se coordonner étroitement pour traiter les problèmes qui se posent au cours de leur coopération ; faire une percée dans le partenariat économique et commercial; étendre et améliorer l'efficacité de la coopération dans les domaines traditionnels et renforcer la coopération dans de nouveaux domaines tels que la haute technologie, le développement des infrastructures, l'industrie, l'agroforesterie, la pêche et la coopération décentralisée; renforcer les liens dans d'autres domaines tels que la défense, la sécurité, l'éducation, la formation, la culture et la santé ; et booster la coopération sur les questions régionales et internationales ainsi que pour répondre aux défis traditionnels et non traditionnels sur le principe du respect du droit international, de l'égalité et des avantages mutuels.

CPV/VNA

NOUVELLES CONNEXES

  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation