Le ministre des AE souligne des priorités du secteur diplomatique en 2023

Mardi, 24/01/2023 09:15
Le ministre des Affaires étrangères Bui Thanh Son a souligné les six priorités sur lesquelles le secteur diplomatique se concentrera en 2023, lors d'une récente interview accordée à la presse.

Le ministère des Affaires étrangères fixe les priorités de la diplomatie économique pour 2023

Le président de l’Assemblée nationale affirme prioriser le secteur diplomatique

leftcenterrightdel
Le ministre des Affaires étrangères Bui Thanh Son. Photo: baoquocte

Il a souligné que les évolutions complexes et imprévisibles de l'économie mondiale en 2023 poseront des difficultés et des défis plus latents que l'année dernière. Pendant ce temps, le Vietnam poursuit la réalisation des objectifs de développement fixés lors du 13e Congrès du Parti national et des plans de développement socio-économique pour 2021-2025.

Compte tenu de cela, le secteur diplomatique s'appliquera à mettre en œuvre six priorités, a-t-il déclaré.

Premièrement, le secteur continuera à consolider un environnement extérieur stable, pacifique et favorable au développement ; renforcer les relations avec les pays voisins, les puissances, les partenaires stratégiques et globaux, les amis traditionnels et d'autres partenaires importants de manière substantielle afin de promouvoir la confiance politique et les intérêts communs ; intensifier et élever la diplomatie multilatérale, l'intégration active, intégrale et intensive dans le monde, et accroître le rôle du Vietnam dans la construction et la formation des institutions multilatérales ; s'engager activement dans l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN), la sous-région du Mékong et les Nations Unies ; utiliser efficacement les initiatives de développement et participer activement à l'élaboration de nouveaux cadres de règles et de normes ; stimuler la diplomatie au service de la transformation numérique, de la transition verte et de la réponse au changement climatique ; répondre de manière proactive, flexible et efficace aux nouvelles initiatives de connectivité dans la région.

Deuxièmement, a poursuivi le ministre Son, le secteur diplomatique contribuera au maintien de la stabilité macro-économique et au développement socio-économique dans un contexte de risques de récession auxquels l'économie mondiale est confrontée ; favoriser la diplomatie économique au service du développement ; saisir et proposer de manière proactive des mesures de stabilisation de la macro-économie ; améliorer l'efficacité de l'intégration économique internationale; élargir les marchés d'exportation et diversifier progressivement les produits d'exportation, les marchés et les partenaires.

Il aidera à situer le Vietnam dans le virage des chaînes d'approvisionnement mondiales et de la transition verte afin de se préparer à saisir et à optimiser les nouvelles tendances de développement ; tirer parti de l'aide d'autres pays dans la restructuration durable de l'agriculture, le changement de chaîne d'approvisionnement, la transformation numérique et la transition énergétique ; et utiliser efficacement les accords de libre-échange signés, en particulier l'Accord de partenariat transpacifique global et progressiste (CPTPP), l'Accord de libre-échange UE-Vietnam (EVFTA) et le Partenariat économique régional global (RCEP).

leftcenterrightdel
 Photo d’illustration: baoquocte

Troisièmement, le secteur renforcera la coordination de la diplomatie avec la défense et la sécurité en saisissant la situation de la Mer Orientale et des frontières terrestres, en promouvant de manière proactive la coopération avec les pays concernés, en proposant opportunément la lutte contre et en prévenant efficacement toute violation de la souveraineté, du territoire, des droits souverains du Vietnam, et intérêts légitimes ; intensifier les négociations sur un code de conduite (COC) efficace et efficient en Mer Orientale qui soit conforme au droit international, notamment la Convention des Nations unies sur le droit de la mer (UNCLOS) de 1982  et réfutant de manière proactive, flexible et opportune la propagande et les distorsions à des fins de sabotage et d'incitation par des forces hostiles et réactionnaires, a noté le responsable.

Quatrièmement, une diplomatie moderne et globale sera promue, la coordination entre le Parti, l'État, l'Assemblée nationale et la diplomatie populaire sera renforcée. Le secteur travaillera pour assurer la direction cohérente du Parti, la gestion concentrée de l'État et la coordination étroite et concertée entre tous les piliers et les forces engagées dans les affaires extérieures.

Cinquièmement, le secteur mettra également en jeu le rôle de la diplomatie dans la protection précoce et de loin de la Patrie ; accroître l'étude, la prévision et la proposition de stratégies diplomatiques, en particulier pour les questions ayant des impacts directs et à long terme sur la sécurité nationale et le développement ; et poursuivre la mise en œuvre des grands plans et stratégies en matière de diplomatie, de sécurité et de défense.

Le dernier est de constituer un contingent de diplomates complets en termes de politique, de pensée, de moralité, de courage et de sagesse avec un style de travail et une créativité modernes et professionnels. Une attention particulière sera accordée à la construction et à la rectification du Parti et aux affaires du personnel ; le développement d'experts de niveau régional et international ; la consolidation d'un appareil léger, scientifique et efficace pour le secteur ; et l'accélération de la modernisation et de la transformation numérique, selon le ministre des Affaires étrangères.

CPV/VNA

NOUVELLES CONNEXES

  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation