Le Premier ministre Pham Minh Chinh multiplie ses rencontres à New York

Mardi, 17/05/2022 05:21
Le Premier ministre Pham Minh Chinh a rencontré les dirigeants d'entreprises à New York et s’est entretenu par téléphone avec le directeur général adjoint du FMI lors de son voyage aux États-Unis.

Le PM vietnamien reçoit des dirigeants d'entreprises américaines à New York

Le Premier ministre Pham Minh Chinh rencontre des amis américains

Le PM Pham Minh Chinh reçoit le conseiller américain à la sécurité nationale Jake Sullivan

Le Premier ministre Pham Minh Chinh (à droite) et Joseph Bae, co-directeur général de KKR. Photo : VOV

Le Premier ministre Pham Minh Chinh a rencontré les dirigeants de la société d’investissement mondiale Kohlberg Kravis Roberts (KKR) et du groupe Visa à New York et s’est entretenu par téléphone avec le directeur général adjoint du Fonds monétaire international (FMI) lors de son voyage aux États-Unis.
 
Lors d’une réunion avec Joseph Bae, co-directeur général de KKR, lundi 16 mai, le chef du gouvernement vietnamien a demandé à la firme de partager son expérience et de proposer des propositions au Vietnam.
 
Joseph Bae a déclaré que KKR souhaite étendre ses activités dans l’immobilier, les infrastructures, la transformation numérique, l’alimentation, les biens de consommation et la technologie au Vietnam, notant que l’entreprise a investi plus d’un milliard de dollars dans trois sociétés vietnamiennes.
 
Le Vietnam est un marché attractif pour les investisseurs avec des mesures incitatives mises en place par le gouvernement, ainsi que sa situation géographique favorable et sa population jeune et dynamique, a-t-il noté, ajoutant que le pays est également la destination de nombreux services à valeur ajoutée.
 
Le Premier ministre Pham Minh Chinh a salué l’investissement de KKR dans le secteur privé au Vietnam et a salué son plan d’expansion des investissements dans le pays, soulignant que les objectifs d’investissement de l’entreprise correspondent aux priorités du Vietnam.
 
Il a déclaré à Joseph Bae que le Vietnam avait attiré des investissements d’une valeur de 1,3 milliard de dollars dans des start-up l’année dernière, le plus grand nombre jamais enregistré malgré les impacts de la pandémie de Covid-19.
 
Au cours de la réunion, KKR a partagé son expérience en matière de promotion des investissements dans les infrastructures énergétiques, de transformation numérique et les infrastructures médicales, qui, selon Joseph Bae, nécessitent de solides partenariats public-privé (PPP) et un cadre juridique transparent pour consolider la confiance des investisseurs et améliorer l’efficacité du marché des capitaux ainsi que la capacité de gestion de projets.
 
Joseph Bae a estimé que la coopération intégrale entre les gouvernements vietnamien et américain facilitera les activités d’investissement.
Le Premier ministre Pham Minh Chinh a également demandé les consultations politiques et le soutien de KKR en matière de technologie et de formation du personnel, et a suggéré à l’entreprise d’accroître sa présence au Vietnam pour renforcer la coopération.
 
Le même jour, le dirigeant vietnamien a rencontré Alfred Kelly, PDG de Visa Inc., une société mondiale de paiements numériques, et certains PDG de groupes américains comme Citigroup et Standard & Poor.
 
Visa opère depuis plus de deux décennies au Vietnam où le groupe étend ses investissements dans le paiement en ligne.
 
Le dirigeant de Visa a exprimé ses impressions sur le développement dynamique du Vietnam et a félicité le pays pour son accueil des SEA Games 31, ce qui montre que la pandémie a été maîtrisée au Vietnam et que le pays a ouvert ses portes.
 
Visa a également apprécié le plan de paiement sans numéraire du Vietnam et le développement du service dans le pays, sa croissance passant de 8% en 2020 à 28% cette année, a-t-il poursuivi, se disant convaincu que le gouvernement vietnamien atteindrait l’objectif du paiement sans numéraire d’ici 2027.
 
Visa souhaite approfondir sa coopération avec le Vietnam, aider le pays à atteindre ses objectifs de croissance et de réforme dans le secteur financier, tout en apportant son soutien à la transformation numérique, en aidant les petites et moyennes entreprises, en construisant des villes intelligentes et en développant des transports intelligents, a-t-il ajouté.
 
Saluant les opérations de Visa au Vietnam au cours des 20 dernières années, le Premier ministre Pham Minh Chinh a souligné que le groupe avait joué un rôle dans le développement du paiement par carte au Vietnam, a appelé Visa à étendre ses investissements, à travailler sur de nouveaux produits, à favoriser ses partenariats avec les banques commerciales locales, et à s’engager davantage dans la restructuration, la transformation numérique et le développement financier au Vietnam.
 
Il a fait part de son soutien à la coopération entre Visa et le gouvernement vietnamien dans la réforme financière et le développement des paiements sans numéraire, suggérant au groupe de se coordonner avec la Banque d’État du Vietnam (BEV) pour aider à la mise en œuvre du projet de développement des paiements sans numéraire au Vietnam en 2021-2025.
 
A cette occasion, le Premier ministre Pham Minh Chinh s’est entretenu par téléphone avec la directrice générale adjointe du FMI Antoinette Monsio Sayeh.
 
Il a remercié le FMI pour son soutien au Vietnam dans l’accès aux vaccins et aux financements, ainsi que pour ses conseils en matière de prévention et de contrôle du Covid-19, d’élaboration de politiques macro-économiques, de développement durable et surtout de stabilisation de la politique monétaire.
 
Informant Antoinette Monsio Sayeh des premières réalisations du Vietnam en matière de redressement socio-économique après la pandémie, il a suggéré que le FMI assiste le pays dans ces efforts et fournisse des consultations, des recommandations, un soutien technique et une assistance dans la formation du personnel lors de la planification et de la mise en œuvre du plan socio-économique 2021-2025, du plan de développement économique et de la stratégie de développement socio-économique 2021-2030.
 
Le chef du gouvernement vietnamien a également appelé le FMI à soutenir le développement socio-économique du Vietnam afin d’en faire un pays en développement avec une industrie moderne et un revenu intermédiaire élevé d’ici 2030, et une nation développée à revenu élevé d’ici 2045.
 
Pour le court terme, il a suggéré que le FMI aide le Vietnam avec des consultations pour assurer la stabilité macro-économique ; développer un marché des capitaux transparent et durable; contrôler l’inflation; développer la logistique, l’innovation technologique et la transformation numérique ; la réponse au changement climatique; et la transition énergétique.

Pour sa part, Antoinette Monsio Sayeh a affirmé que le Vietnam est un bon partenaire du FMI, notant que le fonds est prêt à soutenir le pays comme suggéré par le Premier ministre, y compris des consultations politiques.
 
Elle a déclaré vouloir se rendre au Vietnam pour tenir des séances de travail avec les agences compétentes sur des programmes spécifiques./.

CPV/VNA

NOUVELLES CONNEXES

  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation