Le vice-Premier ministre Lê Minh Khai actif au WEF à Davos

Jeudi, 26/05/2022 15:54
Le vice-Premier ministre vietnamien Lê Minh Khai a participé les 23 et 24 mai à diverses activités dans le cadre de la 52e réunion annuelle du Forum économique mondial (WEF) à Davos, en Suisse.

Le vice-PM Le Minh Khai à l’ouverture de la réunion annuelle du WEF à Davos

Le partenariat Vietnam-WEF aide à réduire des déchets plastiques et à développer l'économie circulaire

Le Vietnam attire des capitaux d'IDE de haute qualité

Le vice-Premier ministre Lê Minh Khai lors de la rencontre avec le secrétaire général de l’OCDE, Mathias Cormann. Photo: Baoquocte

Lors des sessions «Une ASEAN numérique pour tous» et du dialogue entre les dirigeants concernant la construction d’économies autonomes pour le développement durable sous la présidence du président du WEF, Borge Brende, Lê Minh Khai a partagé les points de vue et les orientations de développement du Vietnam, y compris le développement durable sur la base de la science et la technologie, de l’innovation et de la transformation numérique.

Le Vietnam salue et se tient prêt à créer des conditions optimales pour que les organisations et entreprises étrangères s’associent au gouvernement et aux entreprises vietnamiennes pour promouvoir le développement économique numérique par la formation des ressources humaines, le transfert de technologie, la recherche, le développement et l’innovation.

Il a souligné que la transformation numérique en combinaison avec le développement durable doit être menée de manière concertée à trois niveaux.

La coopération internationale doit être renforcée au niveau mondial afin d’aider les pays en développement à réduire le fossé numérique et à garantir que personne ne soit laissé pour compte. Des mécanismes et des cadres mondiaux et multilatéraux sont nécessaires pour gérer les problèmes émergents liés à l’économie numérique.

Un écosystème numérique doit être construit au niveau national, y compris les institutions numériques, les infrastructures, la gestion et le personnel. Le partenariat public-privé doit être renforcé pour maximiser l’engagement des parties prenantes.

Les entreprises doivent tirer parti de la technologie et des données numériques pour améliorer leur productivité et leur compétitivité, utiliser efficacement l’énergie et développer des produits verts, créant ainsi une dynamique de développement durable.

Le vice-Premier ministre Lê Minh Khai a eu une rencontre avec le président lituanien Gitanas Nauseda, au cours de laquelle les deux parties ont affirmé qu’elles chérissaient l’amitié traditionnelle entre le Vietnam et la Lituanie.

Alors que les deux pays célèbrent cette année le 30e anniversaire de leurs relations diplomatiques, le dirigeant vietnamien a suggéré que les deux parties utilisent au mieux les mécanismes de coopération bilatéraux et se coordonnent pour organiser des événements de promotion commerciale afin de renforcer leurs liens économiques.

Il a remercié la Lituanie d’avoir activement soutenu la signature de l’accord de libre-échange UE-Vietnam (EVFTA) et d’avoir été parmi les premiers pays à ratifier l’accord de protection des investissements UE-Vietnam (EVIPA). Il a également apprécié le soutien mutuel des deux pays pour la candidature de l’autre aux agences et organisations onusiennes.

Pour sa part, le président Gitanas Nauseda a demandé au Vietnam de faciliter l’accès des entreprises lituaniennes au marché vietnamien et, à travers celui-ci, à la région de l’Asie du Sud-Est.

Le vice-Premier ministre Lê Minh Khai a saisi l’occasion pour transmettre une invitation du président Nguyên Xuân Phuc au président lituanien pour se rendre au Vietnam.

Lors d’une rencontre avec le conseiller fédéral Guy Parmelin, chef du Département fédéral de l’économie, de la formation et de la recherche (DEFR) de la Suisse, Lê Minh Khai a suggéré que les deux pays intensifient les mesures pour rétablir leurs liens économiques, en particulier dans les domaines correspondant aux avantages de la Suisse et aux besoins du Vietnam, comme la finance et la banque, l’assurance, la fabrication, les produits pharmaceutiques, la transformation des produits agricoles et le tourisme.

Il a remercié la Suisse d’avoir fourni l’APD au Vietnam et a demandé au gouvernement suisse de continuer à créer des conditions favorables pour que la communauté vietnamienne du pays s’installe et s’intègre dans la société d’accueil, jouant ainsi un rôle de pont dans les relations entre les deux pays.

Guy Parmelin a déclaré qu’il espérait que les deux pays continueraient à faire avancer les négociations sur un accord de libre-échange entre l’AELE et le Vietnam. Il a affirmé que la Suisse tiendra bientôt des discussions avec le Vietnam pour la conclusion rapide de l’ALE, favorisant ainsi le développement durable des relations commerciales bilatérales.

Lors d’une autre rencontre, le vice-Premier ministre Lê Minh Khai et le ministre péruvien des Affaires étrangères César Rogrigo Landa ont fait part de leur joie face au développement des relations bilatérales entre les deux pays, notamment dans les domaines économie-commerce-investissement. Ils ont noté que le projet Bitel du Vietnam au Pérou et les projets d’investissement du Pérou dans les boissons et le tourisme au Vietnam fonctionnent efficacement.

Les deux parties ont convenu de promouvoir l’échange de délégations à tous les niveaux et de travailler au perfectionnement du cadre juridique pour faciliter le développement stable et durable des relations bilatérales.

Lors de la réception du secrétaire général de l’OCDE, Mathias Cormann, le vice-Premier ministre Lê Minh Khai a proposé que l’OCDE continue d’aider le Vietnam à mettre en œuvre son programme de relance socio-économique, en particulier dans les domaines où l’OCDE a des atouts tels que la restructuration économique, le renouvellement du modèle de croissance, l’innovation, la gestion des marchés boursiers, la gouvernance des entreprises publiques et la lutte contre la corruption.

Mathias Cormann a déclaré que le Vietnam faisait partie des quelques pays connaissant une bonne reprise après la pandémie de COVID-19, et a affirmé que le pays était l’un des partenaires les plus importants de l’OCDE en Asie du Sud-Est. Il a promis que l’organisation travaillera en étroite collaboration avec le Vietnam pour aider le pays à réaliser ses objectifs de développement.

Lê Minh Khai a invité le secrétaire général de l’OCDE à se rendre au Vietnam et à assister à un forum économique régional que le Vietnam accueillera dans le cadre du Programme pour l’Asie du Sud-Est en septembre de cette année.

Lors d’une autre réunion avec le ministre-président de Flandre Jan Jambon, le vice-Premier ministre vietnamien a noté la tendance au développement des relations Vietnam-Belgique et que la Flandre est un important partenaire de développement de la Commission du Mékong.

Lê Minh Khai a exprimé son espoir que les deux parties continueront à œuvrer pour l’approbation rapide de l’EVIPA par les agences belges. Il a exhorté la Belgique et l’UE à promouvoir les investissements dans la région du Mékong et le delta du Mékong dans des domaines tels que l’agriculture intelligente, l’irrigation adaptative au changement climatique, les infrastructures vertes et la formation des ressources humaines.

Le ministre-président de Flandre s’est engagé à œuvrer pour la ratification rapide de l’EVIPA et à promouvoir la coopération de la région avec le Vietnam dans les domaines forts de la région, par exemple l’agriculture, le commerce maritime, l’éducation, la science et la technologie, la gestion des ressources en eau et l’adaptation au changement climatique./.


CPV/VNA

NOUVELLES CONNEXES

  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation