Le Vietnam à la 7e réunion des ministres des AE de la Coopération Mékong-Lancang

Lundi, 04/07/2022 21:00
La 7e réunion des ministres des Affaires étrangères (AE) de la Coopération Mékong-Lancang (MLC) a eu lieu le 4 juillet au Myanmar. La délégation vietnamienne était conduite par le ministre Bui Thanh Son.

Le Vietnam s'engage à poursuivre sa coopération pour le développement du fleuve Mékong-Lancang

Le Vietnam salue l'engagement de l'UE dans le développement de la sous-région du Mékong

leftcenterrightdel
Les ministres participant à la réunion. Photo: Baoquocte 

La 7e réunion des ministres des Affaires étrangères (AE) de la Coopération Mékong-Lancang (MLC) a eu lieu le 4 juillet au Myanmar, avec la participation du Cambodge, du Laos, du Myanmar, de la Thaïlande, de la Chine et du Vietnam.

La délégation vietnamienne était conduite par le ministre des Affaires étrangères, Bui Thanh Son.

Dans son discours, le chef de la diplomatie vietnamienne a affirmé les contributions efficaces de son pays à la MLC. Il a souligné que dans la période post-pandémique, les membres devaient veiller à ce que la MLC se développe de manière pratique, en accordant la priorité à la croissance économique et au développement durable, pour apporter des intérêts tangibles aux populations.

Bui Thanh Son a proposé de mettre l'accent sur la coopération dans la reprise économique et le renforcement de la résilience de l'économie, de soutenir les pays membres dans l'adaptation au changement climatique et la transition vers un modèle économique vert. Il a également suggéré de promouvoir la coopération dans la gestion et l'utilisation durable des ressources en eau, en particulier en accélérant l'élaboration du plan d'action de coopération sur les ressources en eau de la MLC pour la période 2023-2027. Il est en outre nécessaire d’encourager l'expansion de la consultation et du dialogue entre les pays membres sur les plans de développement des ressources en eau, de renforcer le partage de données hydrologiques, météorologiques et celles sur le fonctionnement de barrages hydroélectriques, d’intensifier la coordination entre la MLC et la Commission du Mékong…

Les participants ont adopté un communiqué de presse conjoint et quatre déclarations communes sur le renforcement de la coopération agricole, la prévention et la lutte contre les catastrophes naturelles, les douanes et la facilitation du commerce, les échanges entre les civilisations de la MLC. Ainsi, dans les temps à venir, la MLC se concentrera sur la reprise économique et le développement grâce au renforcement de la connectivité; la gestion des risques de catastrophes naturelles, la protection de l'environnement, l’adaptation au changement climatique, l’utilisation durable des ressources en eau; le renforcement de la sécurité médicale; les échanges entre habitants via les activités culturelles, touristiques, sportives…

Le même jour, le ministre Bui Thanh Son a eu une rencontre avec son homologue chinois, Wang Yi.

Les deux ministres ont déclaré apprécier les avancées des relations entre le Vietnam et la Chine lors de ces derniers temps.

Bui Thanh Son a affirmé que le Parti et l'État du Vietnam attachaient constamment de l’importance au développement de l’amitié et de la coopération avec la Chine, souhaitant promouvoir les relations entre les deux Partis et les deux pays pour qu’elles se développent de manière continue, saine, durable, à long terme avec une confiance politique croissante, une coopération de plus en plus efficace et substantielle.

Le ministre vietnamien a suggéré de promouvoir activement les visites et les contacts à tous les niveaux. Il a en outre émis le souhait que la Chine continue de favoriser l’accès des produits vietnamiens à son marché et leur transit par la Chine pour un pays tiers. Il a également proposé de maintenir la coordination étroite dans la prévention et le contrôle de l'épidémie de COVID-19, de promouvoir la reprise rapide des vols commerciaux entre les deux pays et d’accélérer la connectivité en matière d’infrastructures de transport routier et ferroviaire dans les zones frontalières.

Le Conseiller d'Etat et ministre des Affaires étrangères Wang Yi a déclaré que son pays attachait de l'importance à la consolidation et au développement du partenariat stratégique intégral avec le Vietnam, souhaitant travailler avec le Vietnam pour renforcer la confiance politique, approfondir la coopération mutuellement avantageuse, résoudre de façon satisfaisante les désaccords, développer les relations entre les deux Partis et les deux pays de façon saine, stable, dans l’intérêt des deux pays et des deux peuples. Il a également affirmé que la Chine souhaitait se coordonner avec le Vietnam dans la coopération économique, pour assurer la stabilité des chaînes d'approvisionnement mondiales.

S'agissant de la Mer Orientale, le ministre Bui Thanh Son a proposé que les deux parties continuent à bien mettre en œuvre les accords et les perceptions communes de haut niveau, respectent les intérêts légitimes de chacune conformément au droit international, dont la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982, appliquent pleinement et efficacement la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) et s'efforcent de parvenir rapidement à un Code de conduite (COC) substantiel, efficace et conforme au droit international, maintiennent ensemble la paix et la stabilité en Mer Orientale. Le ministre chinois des Affaires étrangères a affirmé que la Chine souhaitait régler les désaccords par le dialogue et la consultation, qu’elle était prête à travailler avec l'ASEAN pour bien mettre en œuvre la DOC, parvenir rapidement à un COC et maintenir la paix, la stabilité et la liberté de navigation.

Les deux parties ont également discuté de questions internationales et régionales d’intérêt commun./.

 
CPV/VNA

NOUVELLES CONNEXES

  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation