Le Vietnam et l’ONU renforcent leur coopération dans le déminage et le maintien de la paix

Vendredi, 29/07/2022 15:50
Le ministère vietnamien de la Défense attache toujours de l'importance à la coopération avec l’ONU, le PNUD et ses partenaires dans le traitement des conséquences des bombes et mines, et de l’agent orange/dioxine, ainsi que dans les opérations du maintien de la paix.
leftcenterrightdel
Le général de corps d’armée Hoang Xuân Chiên, vice-ministre de la Défense (à droite) reçoit Kanni Wignaraja, assistante de secrétaire général de l’ONU et directrice du Bureau régional du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) pour l’Asie et le Pacifique. Photo: qdnd.vn 


C’est ce qu’a affirmé le 28 juillet à Hanoi le général de corps d’armée Hoang Xuân Chiên, vice-ministre de la Défense à Kanni Wignaraja, assistante de secrétaire général de l’ONU et directrice du Bureau pour l’Asie et le Pacifique du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) .

Le général de corps d'armée Hoang Xuân Chiên a affirmé que le Parti, l'État et le gouvernement du Vietnam sont très intéressés par  la mise en œuvre des objectifs du Plan d'action national pour le règlement des conséquences des bombes et mines laissées par la guerre.

Saluant la coopération efficace entre le Vietnam et les agences onusiennes, dont le PNUD dans ce domaine, il a souhaité voir Kanni Wignaraja, à son poste, veiller à soutenir et promouvoir davantage les activités de coopération efficaces entre le PNUD et d'autres parties dans le règlement des conséquences des bombes et mines laissées par la guerre. Le PNUD, la KOICA et les organisations internationales continueront  d'accompagner le Vietnam dans cette entreprise.

Dans les temps à venir, le ministère de la Défense souhaite continuer à recevoir le soutien du PNUD dans l’assistance financière et technique, le renforcement des capacités, le partage d'expériences et la constitution d'une base de données d'informations sur les actions contre les mines.

Le ministère de la Défense propose au PNUD de se coordonner étroitement avec les organes du ministère de la Défense nationale du Vietnam dans la mise en œuvre du projet d'action contre les mines pour le village de la paix Vietnam – République de Corée.

Le général de corps d’armée Hoang Xuân Chiên proposé également à l’ONU, au PNUD et aux partenaires de continuer à élargir leur coopération avec le ministère vietnamien de la Défense pour surmonter les conséquences de l’agent orange/dioxine.

Concernant la participation aux opérations de maintien de la paix de l'ONU, Hoang Xuân Chiên a affirmé qu'après 8 ans de participation à la mission de maintien de la paix de l'ONU, le Vietnam a obtenu des résultats encourageants. Le Vietnam déploie des unités et des individus pour participer aux opérations de maintien de la paix de l'ONU.

leftcenterrightdel
Photo: qdnd.vn

Il a souhaité voir le PNUD au Vietnam soutenir la promotion des activités de coopération dans le maintien de la paix de l'ONU, continuer à travailler en étroite collaboration avec le ministère de la Défense pour organiser avec succès la conférence internationale « Femmes, maintien de la paix et sécurité » prévue au quatrième trimestre 2022.

De son côté, Kanni Wignaraja s'est déclaré réjouie de témoigner de la coopération efficace entre le PNUD et le ministère vietnamien de la Défense dans le règlement des conséquences des bombes et mines laissées par la guerre et les opérations de maintien de la paix de l’ONU.

Kanni Wignaraja a réaffirmé que le PNUD continuerait de soutenir le Vietnam dans divers domaines de coopération, ajoutant que le PNUD souhaite travailler en étroite collaboration avec le Vietnam et son ministère de la Défense dans le règlement des conséquences des bombes et mines laissées par la guerre, les opérations de maintien de la paix de l’ONU et le partage des bonnes expériences du Vietnam dans le monde.
CPV/VNA

NOUVELLES CONNEXES

  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation