Le Vietnam, la passerelle entre l’ASEAN et la Chine

Mardi, 23/11/2021 20:32
Lors du sommet spécial ASEAN-Chine ouvert lundi en ligne, le Premier ministre Pham Minh Chinh s’est engagé à mettre tout en œuvre pour approfondir le partenariat stratégique intégral ASEAN-Chine.

Le Premier ministre sera présent au Sommet spécial marquant les 30 ans des relations ASEAN-Chine

Le PM salue la croissance positive des relations ASEAN-Chine

Le Vietnam ratifie le mémorandum sur la fondation du Centre ASEAN-Chine

Le Premier ministre Pham Minh Chinh. Photo: VNA

Le sommet spécial ASEAN-Chine s’est ouvert lundi en ligne sous l’égide du président chinois Xi Jinping. Le Premier ministre vietnamien, Pham Minh Chinh s’est engagé à mettre tout en œuvre pour approfondir le partenariat stratégique intégral ASEAN-Chine, établi le 26 octobre dernier lors de la 24e conférence annuelle.

Le sommet spécial ASEAN-Chine qui coïncide cette année avec le 30e anniversaire de leurs relations bilatérales vise à déterminer un nouveau plan de coopération pour les années qui viennent.

Un partenariat qui date depuis 30 ans

En octobre 2021, à l’occasion du 30e anniversaire de l’établissement des relations ASEAN-Chine, les deux parties ont décidé de porter leur partenariat au niveau stratégique intégral.

Au cours des trois dernières décennies, le chiffre d’affaires des échanges commerciaux a été multiplié par 80. La Chine est, depuis 2009, le premier partenaire commercial de l’ASEAN. En 2020, malgré la pandémie, l’ASEAN est devenue le premier partenaire commercial de la Chine et la valeur des échanges bilatéraux s’affichait à 516,9 milliards de dollars.

Depuis 30 ans, Pékin s’implique activement dans les mécanismes de coopération et les tribunes régionales présidées par l’ASEAN dans les domaines des sciences et technologies, de l’informatique, de la communication, de l’agriculture, du tourisme, du transport ou encore des villes intelligentes.

Pendant la crise sanitaire, la Chine et l’ASEAN se sont entraidées pour faire face à la pandémie de coronavirus et maintenir l’économie à flot.

Vue du sommet spécial ASEAN-Chine. Photo: VNA

Le Vietnam, une passerelle entre l’ASEAN et la Chine

Membre actif de la Communauté aséanienne, le Vietnam a participé à tous les dialogues politiques entre l’Association et la Chine et s’est appliqué à dynamiser leurs liens de coopération et de communication.

En 2020, président de l’ASEAN, le Vietnam a pris différentes initiatives pour garantir la connexion entre les États membres et les partenaires du bloc, coordonner les dispositifs de réplique à la crise sanitaire et renforcer le rôle de l’Association dans la résolution des défis sécuritaires régionaux. En novembre 2020, lors du 37e sommet de l’ASEAN, les dix pays membres de l’Association et leurs cinq partenaires, dont la Chine, ont signé l’accord de Partenariat économique intégral régional (RCEP).

Ce pacte commercial a permis de créer un marché de libre-échange de 2,3 millions d’habitants dont le PIB est estimé à 28.500 milliards de dollars. Conformément à la Vision d’une Communauté aséanienne pour 2025 et à l’appui de la Charte de l’ONU, le Vietnam et l’Association veulent approfondir leur partenariat avec la Chine, leur plus grand voisin dans la région selon un accord gagnant-gagnant.

30 ans après l’établissement de leurs relations et 18 ans après la mise en oeuvre de leur partenariat stratégique, l’ASEAN et la Chine s’appliquent à créer un environnement pacifique, stable et favorable au développement dans la région./.

CPV/VOV

NOUVELLES CONNEXES

  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation