Promouvoir la coopération Vietnam-Royaume-Uni dans la transformation numérique et verte

Mardi, 16/08/2022 15:52
Le Vietnam et le Royaume-Uni sont dans une position très favorable pour porter leur partenariat stratégique vers de nouveaux sommets, les deux parties détenant un grand potentiel de coopération plus large dans les domaines de l'innovation technologique, de la transformation numérique, de la réponse au changement climatique et de la diversification des chaînes d'approvisionnement.

Le Vietnam attache de l’importance aux relations avec le Royaume-Uni

Élargir les parts de marché du café vietnamien au Royaume-Uni

Le premier forum des hauts officiels de l’ASEAN et du Royaume-Uni

leftcenterrightdel
 Photo: VNA

C'est ce qui ressort d'un séminaire sur le renforcement de la coopération économique et commerciale entre les deux pays dans le contexte de l'industrie 4.0, de la transformation numérique et de la transition verte, récemment tenu à l'ambassade du Vietnam au Royaume-Uni.

Le séminaire, organisé dans le cadre d'une visite de travail au Royaume-Uni du 10 au 15 août d'une délégation du Parti communiste du Vietnam (PCV) conduite par Tran Tuan Anh, membre du Politburo et chef de la Commission économique du Comité central du Parti, a été présidé par M. Tuan Anh avec la participation d'hommes politiques et d'entreprises britanniques.

Le séminaire s'est concentré sur les potentiels et conditions de la partie vietnamienne dans le domaine de la transformation numérique, de la transition énergétique propre, ainsi que des perspectives d'avenir, des opportunités de coopération, ainsi que sur les recommandations et propositions pour renforcer les liens entre les deux pays dans ces domaines.

Dans son discours, M. Tuan Anh a souligné que le but de sa visite était de consolider le partenariat stratégique conjoint, en particulier d'élargir les opportunités de coopération dans les domaines de l'économie, du commerce et de l'investissement.

Il a fourni des informations sur la situation socio-économique au Vietnam, en particulier les politiques du Parti sur les principales questions liées aux objectifs et aux stratégies de développement national. Cela est conforme aux directives du 13e Congrès national du Parti qui met l'accent sur les objectifs stratégiques en matière de transformation numérique, d'économie numérique, de développement des marchés financiers, de services, de transformation énergétique, ainsi que de développement rapide, durable et inclusif.

M. Tuan Anh a également insisté sur le développement d'une économie autonome et la mise en œuvre des engagements de son pays pris lors de la 26e Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP26), ainsi que sur l'adaptation à l'Industrie 4.0.

Les deux pays ont déjà établi des cadres relationnels solides et présentent de nombreuses similitudes en termes d'objectifs de développement, bases solides pour développer des relations diverses et efficaces dans de multiples domaines. Cela est particulièrement vrai dans les domaines où le Royaume-Uni a des atouts et où le Vietnam est en demande, notamment la croissance verte, l'innovation technologique et la transformation numérique, a-t-il déclaré, tout en soulignant que cela représentait une opportunité de répondre aux intérêts de chaque pays.

En ce qui concerne le processus de transformation numérique du Vietnam, le vice-ministre vietnamien de l'Information et des Communications Phan Tam a déclaré que son pays s'était fixé comme objectif que l'économie numérique représente 20% du produit intérieur brut (PIB) d'ici 2025 et 30% du PIB d'ici 2030. Dans ce cadre, un accent particulier sera mis sur les secteurs à fort nombre d'usagers et d'impacts socio-économiques tels que la santé, l'éducation, l'agriculture, le transport et la logistique, l'énergie associée à la transition verte et la finance bancaire.

M. Tam a également présenté des conditions favorables à la transformation numérique au Vietnam, dont une croissance de l' économie numérique d'environ 30% par an en moyenne et a souligné les opportunités de coopération et d'investissement entre les deux parties dans ce domaine. Cela comprend le perfectionnement des institutions pour faciliter la transformation numérique, la construction d'un gouvernement numérique, le développement des infrastructures numériques, la transformation numérique des petites et moyennes entreprises, les compétences numériques, davantage d'investissements, le développement des startups et la libération de l'innovation.

Au cours du séminaire, le vice-ministre de l'Industrie et du Commerce Nguyen Sinh Nhat Tan a appelé le Royaume-Uni à travailler en étroite collaboration avec le Vietnam dans les investissements, le transfert de technologies et à aider son pays à concevoir des politiques et modèles de gestion appropriés. Cela peut être fait dans le but de promouvoir un développement industriel plus poussé à l'ère de la transformation numérique et de l'industrie 4.0, tout en facilitant la transition vers des sources d'énergie renouvelables, dont le développement de l'éolien.

Adrian Scholtz, directeur de l'énergie de KPMG au Royaume-Uni, a affirmé que le Vietnam représente un marché en Asie du Sud-Est très apprécié par les développeurs d'énergies renouvelables britanniques et européens. En conséquence, les deux parties ont de nombreuses opportunités de coopération, en particulier dans l'éolien offshore. Le Royaume-Uni peut donc apporter son soutien et partager ses expériences avec la partie vietnamienne dans l'élaboration de politiques à long terme sur l'accélération de la transition énergétique, la construction d'infrastructures éoliennes offshore et le développement d'un mix énergétique à faible émission de carbone, a-t-il estimé.

Il a souligné que la construction d'un cadre juridique pour la transition énergétique était particulièrement importante pour attirer les entreprises à investir dans de grands projets liés à l'éolien offshore et autres énergies renouvelables.

Selon Will Cavendish, responsable mondial des services numériques chez Arup, a déclaré que la transformation numérique joue un rôle important dans la transition vers une économie à zéro émission nette, tout en soulignant l'énorme potentiel de coopération entre le Vietnam et la Grande-Bretagne dans ce domaine.

Le Royaume-Uni est actuellement en train de mener à bien sa transformation numérique et possède des expériences dans la formulation de lois et réglementations, desquelles le Vietnam devrait tirer des leçons, a-t-il poursuivi.

La transformation numérique crée également de nouvelles industries pour l'économie, telles que la production de véhicules électriques, le développement de l'énergie éolienne offshore, des domaines dans lesquels le Royaume-Uni a de l'expérience, créant pour les deux parties de nombreuses opportunités de coopération plus large à l'avenir, a-t-il ajouté.

CPV

NOUVELLES CONNEXES

  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation