Le nouveau format de la V-League rend la compétition plus attractive. Photo : VNA


Cette année, en raison de la pandémie du COVID-19, seuls des tournois sportifs professionnels ont été organisés. La Compagnie par actions de football professionnel du Vietnam (VPF) a su surmonter les difficultés causées par la crise sanitaire, en prenant des mesures efficaces comme le changement du calendrier de compétition et la diminution du nombre de matchs dans le cadre de ces tournois pour qu’ils puissent se terminer comme prévu. Notamment, le Championnat national de première division (V-League), particulièrement suivi jusqu’à la dernière phase, a su créer un climat d’enthousiasme au sein des supporters et spectateurs.

"Le nouveau format de la V-League rend la compétition plus attractive. La concurrence a été rude dès le début de la saison. Les clubs doivent ainsi faire tous leurs efforts pour maintenir leur niveau de performance et remporter le championnat. Cela contribue à éliminer les matchs dénués de motivation", estime Trân Anh Tú, président de la VPF. En effet, il y a eu des moments où la V-League a frôlé l’annulation. Les clubs de Nam Dinh, Quang Nam, Sông Lam Nghê An et Thanh Hoa ont demandé à la VPF à ce qu’elle mette un terme prématuré au tournoi.

Concernant la prochaine saison de la V-League, le Conseil d’administration de la VPF a approuvé l’application du même format que de celui de l’édition de 2020. L’une des raisons données est la limitation du temps pour l’organisation des tournois nationaux de football professionnel 2021 alors que les équipes nationales doivent prendre part à une série des compétitions internationales qui ont été reportées à 2021 en raison de la pandémie de COVID-19.

Se préparer à une nouvelle saison

La sélection féminine de football veut de nouveau faire vibrer ses supporters aux SEA Games 31. Photo : VNA

En 2021, en plus des tâches permanentes telles que l’organisation des tournois amateurs et professionnels, la Fédération vietnamienne de football (VFF) s’efforcera d’accomplir une série de missions importantes.

La sélection nationale masculine de football participera aux éliminatoires de la zone Asie pour la Coupe du monde 2022 (l’objectif fixé étant de se qualifier pour le tour final) tout en maintenant le championnat à la Coupe AFF. La sélection féminine et l’équipe U22 partageront le même objectif de défendre leur médaille d’or aux 31es Jeux sportifs d’Asie du Sud-Est (SEA Games 31) où le Vietnam jouera le rôle de pays hôte. La sélection nationale de futsal (foot en salle) disputera le Championnat d’Asie de football des moins de 23 ans (reportée à 2021) dans le but de remporter pour la deuxième fois une qualification pour la Coupe du monde de 2021 (selon les prévisions, il y aura cinq qualifications pour les meilleures équipes asiatiques).

Le président de la VFF, Lê Khánh Hai (gauche), félicite le nouveau vice-président en charge des finances Lê Van Thành. Photo : VFF


Au cours de l’année 2020, l’équipe U22 s’est réunie trois fois afin de se préparer pour les éliminatoires du Championnat d’Asie U23 en 2022 et de SEA Games 31 en 2021. La sélection nationale vietnamienne a fait de même début décembre à Hanoï. L’occasion pour l’entraîneur sud-coréen Park Hang-seo de faire une évaluation globale avant de mettre en œuvre les missions prévues pour l’année prochaine.

Le financement joue un rôle important dans le développement du football de haut niveau. Grâce à cela, les sélectionneurs vietnamiens ont récemment obtenu de bons résultats et amélioré le statut ainsi que l’image du football vietnamien dans les compétitions régionales.

En juin 2019, en qualité de vice-président de la VFF en charge de l’expertise et des affaires étrangères, Trân Quôc Tuân s’est vu confier encore une autre charge : responsable aussi des finances et de la mobilisation des fonds en remplacement de Cân Van Nghia qui a démissionné. Cette année, Lê Van Thành a été nommé à ce poste lors du Congrès annuel de la VFF en 2020 - VIIIe mandat, organisé le 21 novembre dernier à Hanoï.

En 2019, le chiffre d’affaires de la VFF s’est élevé à 260 milliards de dôngs contre l’objectif fixé de 165 milliards, dont plus de 70% ont été consacrés à la formation professionnelle. En 2020, la pandémie a empêché les matchs des équipes nationales, entraînant donc une baisse des revenus. En 2021, la VFF devra prévoir un budget assez important au service des compétitions.

En vue d’un financement stable, le conseil d’administration de la VFF a demandé à ses services compétents de trouver des mesures de mobilisation de fonds pour améliorer la qualité de la formation, tout en maintenant les performances dans les arènes régionales et continentales.

CPV/CVN