Le Festival des métiers traditionnels de Huê 2019 se termine avec succès. Photo: thuathienhue.gov.vn.

Ce festival a vu la participation de plus de 350 artisans venus de 60 villages de métiers traditionnels des quatre coins du pays, spécialisés dans la bijouterie, la broderie, la fonderie de cuivre, la couture d'ao dài (tunique traditionnelle des Vietnamiennes), la fabrication de côm (jeune riz gluant en granules aplaties), rotin, etc.

En particulier, dans le cadre du festival, ont été présentés des produits artisanaux de sept villes étrangères maintenant des relations de jumelage et de coopération avec Huê. 70 artisans de ces villes et de trois associations professionnelles et d'affaires du Japon, de République de Corée, de Chine et de Turquie étaient présents.

Ce festival a attiré environ 400.000 visiteurs, soit 2,3 fois plus que la 7e édition tenue en 2017.

Du 28 avril au 1er mai, le taux d’occupation des chambres d'hôtels de Huê a atteint une moyenne de plus de 97%, voire 100% dans les hôtels 3 à 5 étoiles. Les plus nombreux furent les voyageurs en provenance de République de Corée, de Thaïlande, de Malaisie, de France et des États-Unis.

Tout au long des cinq jours de fête, à côté des expositions de produits, des programmes de présentation des maillons de production, les visiteurs ont eu l’occasion d’échanger avec des artisans.

Selon le vice-président permanent du Comité populaire municipal de Huê, Nguyên Dang Thanh, ce festival avait pour objet de promouvoir la quintessence des patrimoines, d'élever la rentabilité des produits artisanaux et d'approfondir les liens entre les secteurs, notamment l'artisanat et le tourisme.

Le succès de la 8e édition aidera à rehausser la position de la cité impériale de Huê, ville des festivals du Vietnam, également ville culturelle de l’ASEAN.

Après sept éditions, le Festival des métiers traditionnels de Huê 2019 fut un grand rendez-vous pour de nombreux artisans de Thua Thiên-Huê et d'autres villes et provinces tant vietnamiennes qu'étrangères, réaffirmant son prestige dans le cœur du public, des touristes et des artisans.

CPV/NDEL