Photo d’illustration : TT&VH

Le but est de conserver 10 bâtisses âgées de  100 à 400 ans sérieusement dégradées. La restauration devra maintenir leur typicité. Les travaux auront lieu entre 2016 et 2018.

Auparavant, le Comité populaire de la ville avait demandé au Comité populaire du chef-lieu de Son Tay (financeur du projet) d'évaluer l'état des maisons et de proposer des mesures conformes aux règlements des lois sur le patrimoine, sur la construction, aux décrets et circulaires d'application.

Le Comité populaire de Hanoi a également décidé d'un soutien maximal de 800 millions de dong pour chaque maison prise en charge par le budget de la ville.

CPV