Photo: VNA

 

"Cette hausse est le résultat des efforts visant à promouvoir la coopération bilatérale avec les organisations étrangères de protection des droits d'auteur", a déclaré Dinh Trung Can, directeur du Centre vietnamien pour la protection des droits d'auteurs musicaux, le 13 janvier.

Le centre a jusqu'à présent signé des accords avec 81 organisations de gestion collective (OGC), environ 10% de plus qu'il y a un an.

Une telle coopération bilatérale, a-t-il dit, aide à protéger et promouvoir la musique vietnamienne à l'étranger ainsi que la musique étrangère au Vietnam.

Malgré la baisse des performances en raison de l'impact de la pandémie COVID-19, les frais totaux ont dépassé tout de même 150 milliards de VND en 2020, +12% en un an.

Le centre a payé environ 107,5 milliards de dongs aux auteurs-compositeurs, a-t-il déclaré, ajoutant que 36 milliards de dongs supplémentaires leur seraient accordés en janvier.

Le centre s'est concentré sur la protection en ligne des œuvres protégées par des droits d'auteur et sur l'application des mesures de l'industrie 4.0 et des principaux logiciels.

Il a négocié avec succès des accords avec Google, YouTube, Facebook, Apple, TikTok, Spotify, Moov et Star Maker pour surveiller de près autant que possible le cyberespace.

Il continuera à coopérer avec des agences de gestion locales pour sensibiliser à la protection des droits d'auteur, intensifier l'utilisation de la technologie et fournir des conseils juridiques aux membres, a-t-il déclaré.

CPV