L'ambassadeur de France au Vietnam, Nicolas Warnery (2e à gauche) lors de la conférence de presse "Partager et protéger les patrimoines du Vietnam) organisée à Hanoi, lundi 9 mai. Photo:VNA

Ce projet recevra un financement allant jusqu'à 18 milliards de VND pour des activités sur la période 2022-2024 de la part du gouvernement français et de partenaires (musées, localités, universités).

De nombreuses activités sont prévues, dont des cours de formation pour le personnel de musées au Vietnam, animés par des experts de grands musées et universités de l'Hexagone. La coopération franco-vietnamienne sera également renforcée par des visites de terrain en France pour échanger des expériences.

La partie française contribuera également au développement dans les universités vietnamiennes de programmes de formation aux métiers des musées .

Mme Sophie Maysonnave, conseillère de coopération et d’action culturelle et directrice de l’Institut français du Vietnam, a fait savoir que le projet se déroulera dans les 3 grandes régions du Vietnam (Nord, Centre et Sud), à savoir :  rénovation du centre d'accueil des visiteurs du parc national de Cuc Phuong (Ninh Binh),  soutien au centre d'éducation et de communication de l’environnement de l’Aire marine protégée de Cu Lao Cham (Quang Nam), conception et fabrication des "Story Boxes" pour les musées de Ho Chi Minh-Ville.

D'autres partenaires du projet comprennent le Musée national de la nature, le Musée des femmes du Vietnam, l'Université d'architecture de Hanoï (Nord); le Musée de Da Nang, le Musée des beaux-arts de Hue, le Musée des antiquités royales (Centre) ; le Musée des femmes du Sud, l'Université Hoa Sen, l'Université d'architecture de Ho Chi Minh-Ville (Sud).

 Le projet de conservation de la villa sise au 49 rue Tran Hung Dao-46 rue Hang Bai (Hanoï) a reçu l'appui technique d'experts français. Photo: VNA


L'ambassadeur de France, M. Warnery, a dit que ce projet ouvrirait une nouvelle phase dans la  coopération très significative entre la France et le Vietnam, démontrant la volonté des deux pays de la renforcer dans le domaine du patrimoine (nature et culture), notamment dans la conservation, à travers des formations et des échanges professionnels.

Partageant des expériences de  gestion du patrimoine français, l'ambassadeur a fait savoir que la qualité et la conservation des activités patrimoniales ainsi que des musées ont largement contribué à faire de la France une destination touristique de premier plan dans le monde et à contribuer  à sa croissance économique.

" Hanoï est l'une des villes asiatiques dotées d'un précieux patrimoine architectural urbain. La ville devrait renforcer la conservation et promouvoir cette force pour son développement économique. Récemment, nous avons participé à l'assistance technique pour préserver la villa au 49 rue Tran Hung Dao (Hanoï). Dans un avenir proche, le projet permettra de rénover deux autres villas de la capitale », a informé M. Warnery.

CPV