Complexe des monuments et de paysages de Yên Tu. Photo : VNA


Le dossier devrait être peaufiné et soumis au ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme avant le 30 juillet 2022, puis être déposé auprès de l’UNESCO pour vérification avant le 30 septembre 2022 et être officiellement soumis à l’UNESCO en vue d’une reconnaissance en tant que patrimoine mondial avant le 31 décembre 2022.

Pagode Quynh Lâm, dans la montagne Tiên Du. Photo : VNA

 

Le complexe comprend quatre sites des monuments historiques nationaux spéciaux : le site des monuments historiques et paysages de Yên Tu dans la ville de Uông Bi, province de Quang Ninh ; le site des monuments historiques de la dynastie des Trân dans la cité municipale de Dông Triêu, province de Quang Ninh ; le site des paysages de Tây Yên Tu dans la province de Bac Giang ; et le complexe de Côn Son-Kiêp Bac-Thanh Mai dans la province de Hai Duong.

Pont Thâu Ngoc, de la pagode Côn Son. Photo : VNA


Il se distingue par la parfaite harmonie entre les paysages avec les ouvrage d’architecture et d’art d’une valeur exceptionnelle. Avec son sommet à 1.068 m d’altitude, Yên Tu est connu comme la terre ancestrale de la secte bouddhique zen Truc Lâm fondée par le roi Trân Nhân Tông (1258-1308). 

CPV/VNA