Peintre Chu Manh Chan (photo: VNA)

 

Intitulée Mien Ky Uc (Terre des souvenirs), l'exposition présente 30 œuvres, pour la plupart des laques et aquarelles comme Ca Tru (chant de cérémonie), Chua Tay Phuong (pagode Tay Phuong) et Cong Lang (porte du village).

L'exposition comprend  une laque de 4 m x 2,5 m intitulée Hoi Chua Thay (Festival de la pagode de Thay) qui dépeint de manière vivante l'atmosphère du plus grand festival de l'ancien village de Doai, avec des pèlerins et des jeux traditionnels au sein d'une charmante région montagneuse.

Un collectionneur aurait offert 5 milliards de dongs pour ce tableau, mais Chan a refusé de le vendre.

S'exprimant lors de sa première exposition personnelle, Chan a déclaré que ses peintures étaient inspirées par les souvenirs de sa ville natale. "Ils sont les sentiments, la morale spirituelle profonde et la force de vie qui nourrissent mon âme, ainsi que le désir de perpétuer la tradition de ma famille et de ma patrie, a-t-il dit. Je veux conserver tous ces sentiments. Maintenant, je comprends que les traditions doivent toujours être respectées et préservées. C’est pourquoi j’essaie constamment de traduire en peinture ce que les personnes âgées m’ont dit, ce qui m’a donné plus d’affection pour ma patrie, plus de force et plus de passion pour oublier   les difficultés. Mes souvenirs d'enfance  ne s'effaceront jamais."

Selon le poète et peintre Nguyen Quang Thieu, Chan sait dépeindre  la beauté culturelle vietnamienne oubliée. "Ses peintures représentant le passé, au moyen de la laque traditionnelle, ont permis à Chan de faire revivre la beauté ancienne dans la vie moderne", a-t-il déclaré.

Chan est né en 1933 dans le village de Chang Son, district de Thach That en banlieue de Hanoi. Il a travaillé comme maître de conférences à l'Ecole des beaux-arts de Ha Tay, spécialisé dans la création de modèles en mosaïque, laque, bambou et rotin pour des villages artisanaux.

En 2020, Chan a reçu le titre d'Artiste du peuple pour ses contributions à l'artisanat traditionnel.

Outre la conception et l'enseignement des arts appliqués, Chan est également peintre laqueur. Il a peint de nombreuses œuvres sur sa ville natale mettant en valeur ses charmants paysages poétiques et ses fêtes traditionnelles.

L'exposition se tient jusqu’au 3 avril.

CPV