À l'exposition (Photo: VNA)

 

Organisé chaque année le 5e jour du cinquième mois lunaire, ce festival était un rituel traditionnel au Vietnam et dans d'autres pays d'Asie du Sud-Est. Au cours des dynasties féodales, l'événement était célébré différemment parmi les familles royales et les gens ordinaires.

Sous la dynastie des Le (1533 - 1789), les rois organisaient pendant le festival un rituel pour rendre hommage aux ancêtres et un banquet pour donner des éventails à tous les mandarins. Les éventails étaient censés apporter bénédiction, santé et chance.

Les œuvres exposées comprennent un éventail de 2,4 m de large avec un poème écrit par le roi Le Hien Tong en 1503; des répliques d'éventails utilisés par les rois, les reines et les mandarins; et une reproduction d'un magasin rue Hang Mun (maintenant rue Hang But) à Hanoi dans le passé.

Plusieurs coutumes pratiquées pendant le festival  Doan Ngo, notamment se laver les cheveux avec des herbes et prendre des bains de vapeur, sont également présentées aux visiteurs.

CPV