La culture vietnamienne rayonne avec l'APCV en France

Lundi, 16/01/2023 15:23
«Le Printemps de l’Union, le Nouvel An de la grandeur» est l’intitulé d’une fête du Têt organisée le 14 janvier à Paris par l'Association pour la promotion de la culture vietnamienne (APCV). Un des premiers événements à célébrer le Têt traditionnel vietnamien en France.
leftcenterrightdel
L'ambassadeur du Vietnam en France Dinh Toan Thang s'exprime. Photo: VNA

La douceur et le charme des ao dai traditionnels, la puissance et l’attraction des arts martiaux de Viet Vo Dao, les saveurs des plats vietnamiens, plus de la beauté des articles de souvenir et des spécialités nationales... tout a créé un banquet riche de couleurs, de saveurs et d’émotions pour un grand nombre d'invités, qui sont des Vietnamiens résidant à Paris et des amis français.

Sous le thème « Le Printemps de l’Union, le Nouvel An de la grandeur », l'événement a été organisé par l'APCV pour accueillir le Nouvel An lunaire, et en même temps célébrer le 50e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques et 10 ans de partenariat stratégique Vietnam - France. C'est aussi l'occasion pour l'APCV d'allumer des bougies pour fêter ses 4 ans de fondation.

leftcenterrightdel
Photo: VNA 

S'exprimant lors de la cérémonie, Mme Diane Nguyen Duc, présidente de l’APCV, a souligné l'aspiration de son association à rapprocher la culture franco-vietnamienne, à connecter les gens et à diffuser les bonnes valeurs du Vietnam aux Français ainsi qu'aux Vietnamiens nés et grandis en France. C'est aussi la raison pour laquelle l'APCV a présenté, à cette occasion, des ao dai vietnamiens ornés d'héritages culturels exceptionnels de France tels que la Tour Eiffel, le Palais du Louvre, le Château de Chambord ou encore des célèbres Macarons, de la lavande romantique de Provence... "Nous voulons faire aimer l'ao dai et la beauté vietnamienne aux Français, et en même temps, faire aimer aux jeunes d’origine vietnamienne les valeurs de la culture française, la plus merveilleuse des cultures de l'humanité", a-t-elle souligné.

Prenant la parole lors de la cérémonie, M. Éric Pliez, maire de 20e arrondissement, a exprimé son plaisir d'assister à l'événement pour accueillir le Nouvel An lunaire du Vietnamien et témoigner le développement de l'APCV parmi quelque 3.000 associations actives dans son arrondissement. D’après lui, dans une capitale qui accueille plus de 110 nationalités, un très grand nombre d’entre elles ont trouvé leur place dans son 20e arrondissement, créant ainsi sa richesse et sa diversité. « J’ai cru comprendre que le Nouvel An lunaire est une tradition vietnamienne qui a traversé les siècles, pour s’imposer comme la période la plus importante de l'année. C'est le moment privilégié où célébrer l’union familiale, le liens entre les différentes générations, et finalement l'attente et l'espoir d'une nouvelle année meilleure que la précédente", a-t-il déclaré.

leftcenterrightdel
Photo: VNA 

Présent à l'événement, l'ambassadeur du Vietnam en France Dinh Toan Thang a hautement apprécié l'initiative de l'APCV, d'autant plus qu'en 2023, le Vietnam et la France célèbrent ses 50 ans de relations diplomatiques et 10 ans de partenariat stratégique. Selon l'ambassadeur, ce que l'APCV a fait en 4 ans est très encourageant et ses contributions, à sa manière, consolident davantage l'amitié Vietnam - France. "Je félicite l'APCV pour vos efforts et votre courage dans la promotion et la préservation de notre culture vietnamienne en France. Grâce à vos actions, nous pouvons perpétuer nos traditions et notre culture, et les rendre plus accessibles et familières à nos amis français", a souligné l'Ambassadeur qui a souhaité voir se promouvoir davantage cette tradition dans les temps à venir.

Venant à la fête du printemps, les jeunes Valencia Vacca et Casandra Thelier semblent plus belles dans l’ao dai traditionnel vietnamien. Elles ont déclaré « fantastiques » en s’habillant cette tenue et le considèrent comme une façon pour « promouvoir la culture du Vietnam », le pays de leurs copains. Quant à M. Amar Guerrier, le costume de Viet Vo Dao est sa tenue préférée et il le porte depuis 40 ans. Les adultes adorent se déguiser, mais les enfants veulent bien manger. Ainsi, Melissa Hallan et Annaelle Gins, « aiment la culture vietnamienne et adorent les plats asiatiques, dont notamment les nems vietnamiens et les sushis japonais ».

Pour Vincent Galland, qui est membre de l'APCV depuis 3 ans, l'APCV est comme « une bouffée de fraîcheur air à la vie si occupé de Paris et elle contribue à renforcer la proximité culturelle entre les deux peuples ».

Une association jeune mais efficace 

Créée en janvier 2019, l'APCV a réuni de nombreux membres vietnamiens du monde entier et franco-vietnamiens vivant à Paris, dans le but de préserver et de diffuser la culture traditionnelle vietnamienne. L'APCV compte actuellement plus de 200 membres, présents dans 5 pays : France, USA, Suède, Japon et Vietnam, avec 3 antennes (San Francisco aux USA, Hanoï et Hô Chi Minh Ville au Vietnam) et siège à Paris.

Selon Mme Diane Nguyen Duc, les principes et l'objectif de l'APCV ne se résument qu'en 3 mots-clés : diffuser, connecter et préserver : diffuser la culture vietnamienne aux amis français et internationaux ; préserver la culture vietnamienne pour les jeunes nés à l'étranger ; et enfin promouvoir la connexion pour créer une bonne relation entre personnes. Dans cet esprit, l'APCV a créé 6 clubs : ao dai, gastronomie, musique, voyage, yoga et académie.

Toujours selon Mme Diane, en tant qu'une association à but non lucratif, trouver du financement pour maintenir les opérations n'est pas facile. De plus, les membres de l'APCV sont pour la plupart des jeunes et étudiants, encore occupés par l'école et le travail, donc le temps pour les activités de l'APCV est également limité. Cependant, grâce au consensus et à l'amour de la culture vietnamienne, les membres de l'association ont surmonté ensemble des difficultés pour mener à bien le programme des événements tels que le Nouvel An de l’APCV 2023.

Dans les temps à venir, l'APCV mobilisera le soutien des hommes politiques pour demander au gouvernement français de reconnaître un Festival Ao Dai, un jour où des milliers d'amis vietnamiens et même français qui aiment ce costume traditionnel pourront le porter dans la rue. Par ailleurs, l'APCV souhaite également organiser un concours de gastronomie pour faire connaître cette culture du Vietnam. 

CPV/VNA

NOUVELLES CONNEXES

  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation