Le Vietnam, membre actif de la Convention du patrimoine mondial

Samedi, 03/09/2022 11:00
Le Vietnam a déployé des efforts considérables pour mettre en œuvre la Convention de l’UNESCO concernant la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel depuis sa ratification du pacte
leftcenterrightdel
 

La Cité royale (Dai Nôi), à l'intérieur de la Citadelle de Huê. Photo: VNA

La convention, adoptée par l’organisation lors de sa 17e session à Paris le 16 novembre 1972, est la seule associant protection du patrimoine culturel et naturel. Depuis, 194 pays l’ont rejointe traité afin de sauvegarder 1.154 sites, répartis sur 167 pays, dont 897 biens culturels, 218 naturels et 39 mixtes.

Huit patrimoines culturels, naturels et mixtes du Vietnam sont désormais inscrits sur la liste du patrimoine mondial. De plus, selon le programme Mémoire du monde de l’UNESCO, le Vietnam possède sept patrimoines documentaires en Asie-Pacifique et au monde. Le pays abrite également neuf réserves de biosphère du monde.

La protection et la mise en valeur des sites ont grandement contribué au développement socio-économique du Vietnam, notamment dans le tourisme, au service des intérêts pratiques et durables des populations.

Selon l’évaluation de l’UNESCO, le Vietnam est un membre actif de la convention, qui a coopéré avec l’UNESCO pour mettre en œuvre de nombreux projets visant à soutenir les localités dans la protection et la promotion de pratiques culturelles diverses et riches.

Pour la période 2013-2017, le Vietnam a été élu membre du Comité du patrimoine mondial, composé de représentants de 21 des États parties à la Convention de 1972.

Le Vietnam a également adhéré à la Convention de 2003 de l’UNESCO pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel. En juillet, le pays a été élu au Comité intergouvernemental de l’UNESCO pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel pour 2022-2026 avec le plus grand nombre de voix.
 
Le Vietnam marquera cette année le 50e anniversaire de la Convention de 1972 avec une cérémonie prévue le 6 septembre dans la province de Ninh Binh (Nord), qui abrite le complexe paysager de Tràng An, le premier patrimoine mixte du Vietnam reconnu par l’UNESCO en 2014.

L’UNESCO a choisi le thème "Patrimoine mondial pour la résilience et le développement durable" pour ce cinquantenaire au milieu des efforts des pays pour atteindre les Objectifs de développement durable et l’amélioration de leur réactivité aux défis mondiaux, en particulier le changement climatique et les épidémies.

CPV/VNA

NOUVELLES CONNEXES

Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire

/

Validation