Les Khmers de Tra Vinh déterminés à préserver leur identité culturelle et leur écriture

Lundi, 12/09/2022 10:03
Préserver l'identité culturelle, la langue et l'écriture des Khmers dans le delta du Mékong en général et la province de Tra Vinh en particulier n’est qu’un besoin légitime de ce groupe ethnique minoritaire, mais aussi une tâche importante des secteurs et autorités du pays, a cité un reportage de la VOV.

Voeux aux Khmers à Bac Lieu et Soc Trang à l’occasion de la fête Chol Chnam Thmay

Fête Chol Chnam Thmay: Des dirigeants présentent leurs vœux à la communauté khmère

Un journal cambodgien met en avant l’enseignement gratuit du khmer au Vietnam

leftcenterrightdel
 Dans une classe de la langue pali-khmère dans la pagode de Ong Met, ville de Tra Vinh. Photo: VOV

Tra Vinh est l’une des provinces du delta du Mékong, les plus peuplées de Khmers avec 390.000 personnes, soit 31% de la population de la province. Ils souhaitent toujours des politiques de préservation de leur langue et de leur écriture. Et l’Etat les aide à réaliser ce souhait.

"J'ai pleuré quand l'école intermédiaire pali-khmer a vu le jour"
L'artiste Thach Sang Set (chorégraphe ethnique) dans le quartier 7 de la ville de Tra Vinh de la province éponyme est assez célèbre dans la communauté khmère de Tra Vinh. Plus que quiconque, il est toujours soucieux de préserver l’identité, la langue et l'écriture de l’ethnie Khmers. Il compose des chansons en langue khmère, puis les traduit en poésie.

«En 2013, le Comité provincial du Parti a autorisé l'Association provinciale de la littérature et des arts à publier le magazine spécial sur les arts khmers. Je suis responsable de la compilation, de l'édition et de la publication de cette revue, la seule conçue spécialement pour le Khmers du Sud. À ce jour, moi et de nombreux auteurs à l'intérieur et à l'extérieur de la province avons publié 31 numéros…», a déclaré avec enthousiasme l'artiste Thach Sang Set.

Thach Sang Set est également membre du Conseil de compilation du dictionnaire vietnamien - khmer mis en place par le ministère vietnamien de l'Éducation et de la Formation en collaboration avec le ministère cambodgien de l'Éducation et de la Jeunesse. À ce jour, à lui seul, Thach Sang Set a publié plus de 10 livres sur la littérature, les arts, les coutumes, les pratiques et les rituels des Khmers.

«Quand j'ai appris que Tra Vinh avait autorisé la création de l'école intermédiaire pali-khmer, j'ai pleuré. Pourquoi? Parce que c'est la première fois qu'il y a une école de langue pali-khmère aussi méthodique, des étudiants ou des moines viennent ici pour avoir à la fois un diplôme d'études secondaires et un diplôme de pali Khmer (ancienne langue khmère). Grâce à cela, nous verrons des docteurs khmers en bouddhisme parce qu’ils bénéficieront de bourses d’études en Inde ou au Sri Lanka», a déclaré l'artiste Thach Sang Set.

leftcenterrightdel
L'artiste Thach Sang Set. Photo: VOV

Le 7 avril 2014, le Comité populaire provincial de Tra Vinh a approuvé la création de l'école intermédiaire pali-khmer. Il s'agissait d'une étape particulièrement importante pour les Khmers de la province de Tra Vinh.

M. Lam So Rone, vice-directeur de l'école intermédiaire pali-khmer a déclaré : «La création de l'école est le plus grand souhait de la communauté khmère, en particulier des moines et des anciens soldats Khmers à la retraite».

En fait, à Tra Vinh, le khmer est enseigné dans 143 pagodes. Dans les endroits peuplés des Khmers, il est officiellement enseigné dans les écoles primaires. Au niveau secondaire, il est enseigné dans des internats ethniques. La langue et l'écriture khmères sont utilisées dans la vie quotidienne, et le pali (ancienne langue khmère) dans les écritures bouddhistes. Ainsi, pour comprendre les écritures bouddhistes, il faut connaître le pali.

Depuis 2014, l'école intermédiaire pali-khmer Tra Vinh a formé 176 élèves, dont 75 continuent de faire des études dans des universités et des collèges, 20 sont abbés et/ou abbés adjoints de pagodes. Certains  sont retournés travailler à l'étranger.

L'école est soutenue par l'État en tant que modèle d'internat pour les minorités ethniques. Cela veut dire que les élèves peuvent manger et rester à l'école.

leftcenterrightdel
Façade de l'école intermédiaire pali-khmer Tra Vinh. Photo: VOV

Préserver la langue et la culture khmères
Bien que Tra Vinh n'abrite pas le plus grand nombre de Khmers parmi les 13 provinces du delta du Mékong, elle est la seule province où la langue, la culture et l'art khmers sont enseignés au niveau universitaire. Il y a 10 ans, l'Université de Tra Vinh a créé le Département de langue - culture - art khmères du Sud. C'est aussi le seul établissement de l’enseignement du pays spécialisé dans la culture khmère.

Travaillant dans l'Université de Tra Vinh depuis 2009, Thach Thi Om Na Ra, maître de conférences du Département de langue - culture - art khmères du Sud, a déclaré : "La création de la faculté est une grande fierté et une grande joie pour la communauté khmère dans le Sud en particulier et dans le pays en général. C'est un lieu de préservation de la langue et de la culture khmères, et aussi un lieu de création d'opportunités d'emploi pour les étudiants passionnés par la langue, la culture et l'art khmers. Actuellement, c’est très heureux lorsque la faculté accueille non seulement les Khmers mais aussi les étudiants de certains autres groupes ethniques, des S'Tieng à Binh Phuoc, des Kinh et Hoa dans le Sud".

«Après avoir été diplômés, les étudiants ont de nombreuses opportunités d'emploi comme interprètes libres, travail dans le secteur public et des entreprises vietnamiennes actives au Cambodge avec un très bon salaire…», a partagé Thach Thi Om Na Ra.

Préserver l'identité culturelle, la langue et l'écriture pour la communauté de 1,3 million de Khmers du delta du Mékong en général et à Tra Vinh en particulier contribuera à stabiliser la vie spirituelle et matérielle des Khmers, et aidera également les localités de la région à se développer de manière durable.

CPV

NOUVELLES CONNEXES

  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation