Aller à la pagode au Nouvel An lunaire, une belle coutume des Vietnamiens au Laos

Dimanche, 11/02/2024 13:34
Pour les Vietnamiens au Laos, aller à la pagode est une activité culturelle immanquable aux premiers jours du Têt traditionnel.

La diaspora vietnamienne fête le Têt au Japon, en Australie, en Algérie, en Thaïlande et au Laos

leftcenterrightdel
 Les Vietnamiens au Laos viennent à la pagode lors des premiers jours du Nouvel An lunaire. Photo: VNA

Dès le premier jour de l’Année du Dragon 2024, la pagode Phât Tich, dans la capitale Vientiane est déjà bondée. Comme les Vietnamiens dans le pays, ceux au Laos vont à la pagode pour divers buts tels que les prières pour le gain de l’argent, la fortune, la paix, la chance en amour, la bonne santé pour eux-mêmes et pour leurs proches. Il y a aussi des gens qui y vont seulement pour se sentir tranquille, oubliant les peines et les préoccupations de la vie, cherchant la foi, la tranquillité et la paix dans leur âme ou redécouvrant la beauté du Têt due au fait de vivre loin du pays ancestral.

Pour des Vietnamiens, quel que soit le lieu où ils vivent, aller à la pagode au début de l'année est non seulement une tradition mais aussi une opportunité pour eux de transmettre les bonnes valeurs du Têt traditionnel aux générations futures, ce qui reflète une aspiration d’une vie heureuse ainsi qu’une plus grande appréciation des valeurs traditionnelles.

Depuis longtemps, aller à la pagode aux premiers jours de l’année est devenu un élément spirituel lié à la culture et à la croyance des Vietnamiens, et est transféré de génération en génération. Les pagodes sont présentes dans n’importe où habitent les Vietnamiens.

CPV/VNA

NOUVELLES CONNEXES

Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire

/

Validation