Mesures de protection pour les travailleurs vietnamiens en difficulté au Cambodge

Jeudi, 07/07/2022 19:00
Les agences représentatives du Vietnam au Cambodge se sont coordonnées avec les autorités locales pour prendre des mesures de protection pour les travailleurs vietnamiens contraints de travailler.

Congrès de l’Association khmère-vietnamienne au Cambodge

Vietnam et Cambodge insistent sur leur solidarité et amitié précieuses

Emission de timbres pour marquer l'anniversaire des relations diplomatiques entre le Vietnam et le Cambodge

leftcenterrightdel
 La porte-parole du ministère vietnamien des Affaires étrangères, Lê Thi Thu Hang. Photo: CPV

Les agences représentatives du Vietnam au Cambodge se sont coordonnées avec les autorités locales pour prendre des mesures de protection appropriées pour les travailleurs vietnamiens contraints de travailler dans le pays voisin, a souligné le 7 juillet la porte-parole du ministère vietnamien des Affaires étrangères, Lê Thi Thu Hang.

Répondant aux questions des journalistes sur la situation des citoyens vietnamiens contraints de travailler au Cambodge, la diplomate a révélé que des groupes de travail spécialisés ont été créés pour traiter les demandes de soutien de ces travailleurs nationaux, tout en favorisant la publication d'avertissements sur les sites Web et les comptes de médias sociaux de Agences représentatives du Vietnam à Phnom Penh et entités locales compétentes.

Elle a précisé que l'ambassade du Vietnam au Cambodge dispose également d'une ligne d'assistance téléphonique de protection des citoyens 24 heures sur 24, en plus d'une autre du département consulaire du ministère des Affaires étrangères du pays, pour recevoir les appels des victimes, ainsi que les informations connexes.

Entre-temps, l'ambassade a collaboré avec les autorités vietnamiennes compétentes et avec la presse pour informer, faire connaître, avertir et sensibiliser la population sur cette question.

Selon la porte-parole Lê Thi Thu Hang, quelque 400 travailleurs vietnamiens ont été rapatriés du Cambodge par les organes des deux pays qui parallèlement sont intervenus et ont apporté un soutien juridique à environ 1.500 travailleurs qui avaient des difficultés à partir, voyager, prolonger leur résidence ou commettre des violations des lois locales.

Elle a affirmé que le ministère des Affaires étrangères et les agences représentatives du Vietnam à l'étranger continueront de se coordonner avec les autorités nationales et cambodgiennes pour poursuivre les enquêtes, mettre en œuvre les mesures de protection des citoyens nécessaires et traiter rapidement les cas qui se sont présentés./.

 
CPV/VNA

NOUVELLES CONNEXES

  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation