Une série de grands projets d’infrastructures seront lancés en 2022

Samedi, 08/01/2022 10:18
Cette année, de nombreux projets d’infrastructures de communication devraient être mis en chantier ou en service, ce qui devrait aider à la relance économique nationale post-COVID.
 Sur le chantier de l'autoroute Mai Son - Nationale 45 traversant les provinces de Ninh Binh et Thanh Hoa (Centre). Photo : VNA


Dès le 1er janvier, le projet de construction de réseaux de transports reliant trois provinces montagneuses septentrionales de Son La, Lai Châu et Yên Bai à l’autoroute de Nôi Bài - Lào Cai, d’un budget de 1.900 milliards de dôngs, a été lancé.

En 2022, en cas d’approbation par l’Assemblée nationale, le projet d’autoroute Nord-Sud, d’une longueur de plus de 2.000 km, allant du poste frontalier de Huu Nghi, dans la province septentrionale de Lang Son, au cap de Cà Mau (extrême-Sud), démarrera également.

Lors de la récente conférence-bilan de 2021 du ministère des Transports, le vice-Premier ministre Lê Van Thành a demandé à ce ministère d’achever à temps les projets de pointe. Selon les propositions du chef adjoint du gouvernement, d’ici la fin 2022, les tronçons relevant de l’autoroute Nord - Sud pour la 2e phase devraient être mis en chantier pour une ouverture au trafic prévue en 2024-2025. Il s’agit de Hà Tinh - Quang Tri (267 km), Quang Ngai - Nha Trang (353 km) et Cân Tho - Cà Mau (109 km). D’une longueur totale de 729 km, ces tronçons traverseront 12 villes et provinces vietnamiennes.
 
Toujours en 2022, d’autres projets clés dans le secteur de l'aviation tels que la construction des aéroports de Diên Biên, Sa Pa (Nord), Quang Tri, Phan Thiêt (Centre), Long Thành (Sud) et l'expansion de l'aéroport international de Nôi Bài à Hanoï, avanceront à grands pas.

En ce qui concerne les chemins de fer, le ministère a mis en place un plan de construction de nouvelles lignes Hô Chi Minh-Ville - Cân Tho - Cà Mau, de celles vers la frontière du Cambodge et du Laos, mais aussi la réparation des infrastructures existantes visant à assurer la sûreté du réseau. Enfin, il soumettra prochainement au Premier ministre un nouveau projet de train à grande vitesse Nord-Sud.

Le Dr Duong Nhu Hùng, du Département de gestion industrielle de l’Université de technologie de Hô Chi Minh-Ville, a déclaré qu'afin de stimuler et de reprendre l'économie post-COVID, des investissements publics étaient considérés comme un des leviers les plus importants et efficaces. Il a ajouté que le secteur des transports devait augmenter le nombre de projets impliquant un partenariat public-privé.

Le Vietnam compte 1.163 km d'autoroutes
 
Après 16 ans depuis la construction de la première autoroute (Hô Chi Minh-Ville - Trung Luong) en 2004, 1.163 km d'autoroutes ont été mis en service dans l'ensemble du pays, avec une vitesse de construction moyenne de 74 km par an.

Bien que la compétitivité économique du Vietnam ait augmenté rapidement, l'indice des infrastructures routières est encore faible, classant le pays en 104e position sur 141. Au niveau de l'indice de qualité routière, le Vietnam se classe au 103e rang (également sur 141 pays). Ces classements montrent que le secteur des infrastructures n'a pas répondu aux besoins de développement socio-économique national. 

CPV/CVN

NOUVELLES CONNEXES

  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation