93% des entreprises allemandes présentes au Vietnam souhaitent continuer à y investir

Vendredi, 10/06/2022 11:01
Près de 93% des entreprises allemandes présentes au Vietnam ont déclaré qu'elles continueraient d'y investir et plus de 64% s'attendent à ce que leurs activités se développent au cours des 12 prochains mois, selon une enquête menée par la Chambre allemande de commerce et d'industrie au Vietnam (AHK).

Des entreprises allemandes envisagent d'étendre leurs activités au Vietnam

Les entreprises allemandes au Vietnam ont soif de main-d’œuvre

Les entreprises allemandes s’attendent à l'environnement des affaires au Vietnam

Près de 93% des entreprises allemandes présentes au Vietnam ont déclaré qu'elles continueraient d'y investir. Photo: Zing

L'ouverture de la frontière ainsi que la mise en œuvre des politiques drastiques et opportunes du gouvernement vietnamien créent un élan pour la reprise économique après la pandémie. Cela a rendu les entreprises allemandes plus optimistes quant aux perspectives de développement économique dans 12 mois.

Plus de 46% des entreprises sondées prévoient de recruter plus de travailleurs l'année.

Les entreprises allemandes ont également exprimé que les facteurs les plus importants pour leurs décisions d'investissement et d'affaires au Vietnam sont la situation politique stable, la disponibilité de ressources humaines de haute qualité dans les secteurs techniques, le transport et la logistique.

Selon l’AHK, le Vietnam dispose de conditions favorables pour attirer des capitaux d'investissement étrangers grâce à sa participation aux accords de libre-échange.

Plus de 73% des entreprises allemandes estiment que l’entrée en vigueur de l'accord de libre-échange entre l'Union européenne et le Vietnam augmente leur compétitivité au Vietnam. De plus, ils profitent régulièrement de l'Accord de libre-échange Chine-ASEAN (CAFTA) et de l'Accord de partenariat transpacifique global et progressiste (CPTPP).

Plus de 73% des entreprises allemandes estiment que l’entrée en vigueur de l'accord de libre-échange entre l'Union européenne et le Vietnam augmente leur compétitivité au Vietnam. Photo: ICTVietnam


Cependant, cette enquête indique aussi des risques auxquels les entreprises pourraient faire face ces prochains mois, le plus grave étant la hausse des prix des matières premières. Viennent ensuite celles des prix des carburants et le manque de main-d'œuvre de haute qualité.

M. Robin Hoenig, consultant principal en politique commerciale d’Asie/ASEAN, a évalué : «Le Vietnam est l'un des deux pays de l'ASEAN à avoir conclu un accord de libre-échange avec l’UE, après Singapour. Il s'agit d'une force dans l’attraction d'entreprises allemandes et européennes désireuses d'y investir».

CPV

NOUVELLES CONNEXES

  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation