Les exportations de riz ont augmenté en valeur. Photo: Nhandan


Dans le groupe des produits agricoles le riz est l'un des rares produits à connaître un bond de croissance en termes de chiffre d'affaires des exportations. Notamment, sa valeur à l'exportation augmente, aidant le riz vietnamien à affirmer de plus en plus sa position sur le marché.

Forte augmentation de la valeur des exportations

Parallèlement à l'exportation d’un lot de 126 tonnes de riz parfumé vers l'UE avec un taux d'imposition de 0% juste après l'entrée en vigueur de l'accord EVFTA, le riz de haute qualité de Loc Troi Group est   exporté  depuis plusieurs années vers de nombreux marchés exigeants à des prix élevés.

Jusqu'à présent, Loc Troi est la première entreprise au monde à atteindre,  début 2020,  la note maximale de 100 pour le processus de culture du riz selon les normes de culture durable (SRP). Le volume  de riz exportés par Loc Troi vers l'UE et de nombreux autres marchés ont augmenté régulièrement au fil des ans, a déclaré un responsable du groupe.

Outre Loc Troi, de nombreuses autres entreprises de la filière amènent avec confiance leur produit à une forte croissance des exportations, ce qui est un point positif dans le contexte où de nombreux produits agricoles connaissent une forte baisse du chiffre d'affaires à l'exportation en raison du Covid-19.

Selon des données du ministère de l'Industrie et du Commerce, en novembre 2020, le pays a exporté 388.000 tonnes de riz, rapportant 207 millions de dollars, portant les exportations en 11 mois à 5,74 millions de tonnes et 2,85 milliards de dollars (+10,4% en valeur en un an).

La valeur des exportations de riz blanc représentait 40,3% du total; de riz au jasmin et de riz parfumé, 37,7%; de riz gluant, 17,6%; de riz japonica et de semences japonaises, 4,2%. Le Vietnam a fortement réduit ses exportations de riz de qualité inférieure,  augmentant celle de riz de haute qualité, de riz parfumé, devenant un marché capable de fournir du riz de haute qualité à de nombreux marchés, y compris les plus exigeants du monde tels que la Corée du Sud, l'Europe ...

Notamment, au cours du mois dernier, le prix du riz à 5% de brisure du Vietnam a eu tendance à augmenter légèrement, passant d'environ 495 dollars / tonne début novembre à environ 498 dollars / tonne à la fin du mois. En cause  l'augmentation des réserves de riz des pays importateurs pour le marché intérieur en raison de l'épidémie de Covid-19. Pendant ce temps, la production de certains autres pays exportateurs comme la Thaïlande a davantage diminué en raison de l'impact du changement climatique, faisant du riz vietnamien l'une des alternatives.

Opportunités d'augmenter les exportations  

Selon l'Association des vivres du Vietnam, les prévisions pour les exportations nationales de riz au premier trimestre de 2021 sont toujours positives, les principaux marchés d'exportation du Vietnam tels que les Philippines, l'Afrique... continuant de signer des contrats d'achat auprès du Vietnam. Le marché asiatique du riz a recommencé à se réchauffer avec une série de clients très potentiels achetant de toute urgence, notamment Chine, Bangladesh, Philippines ...

Plus précisément, la Chine propose d'acheter du riz sur les principaux marchés d'approvisionnement tels que le Pakistan, la Thaïlande et le Vietnam. Le Bangladesh a également annoncé l'ouverture d'une offre internationale du 26 novembre au 10 décembre pour acheter 50.000 tonnes et laisser ouverte la possibilité d'acheter 250.000 tonnes supplémentaires. Il s'agit du premier appel d'offres pour l'importation de riz du Bangladesh ce ces trois dernières années. En outre, la Malaisie et l'Indonésie encouragent également l'achat de riz indien et d'autres pays exportateurs tels que la Thaïlande et le Vietnam./.

CPV