Photo: Bamboo Airways

 

Pour se préparer à ce plan, cette agence aérienne prévoit de commander 60 moteurs GE et services concernés en 2020, d'une valeur totale de 2 milliards de dollars, au service du B 787- 9 Dreamliner que la société a commandé.

Selon Trinh Van Quyet, président de Bamboo Airways, en raison du COVID-19, son agence a été obligée de réduire la fréquence de ses vols, ce qui a entraîné plus de 1 500 milliards de dongs de pertes au premier trimestre.

Cependant, dans le contexte où l'épidémie de COVID-19 est actuellement maîtrisée au Vietnam, Bamboo Airways compte doubler le nombre de ses lignes nationales, jusqu'à 60, d'ici la fin d’année et   augmenter le nombre de ses lignes internationales, de 6 à 25.

Bamboo Airways projette de louer plus d'avions cette année, au lieu d'en acheter. La compagnie aérienne exploite chaque jour 45 à 50 vols intérieurs et vise plus de 100 vols  début juin, soit 80% de la fréquence d'avant l’épidémie.

Bamboo Airways devrait être cotée à la bourse du Vietnam au quatrième trimestre 2020, après avoir dû reporter son plan à cause du COVID-19.

Avant la pandémie, le Vietnam était l'un des marchés de l'aviation à la croissance la plus rapide au monde. Les compagnies aériennes nationales ont transporté 55 millions de passagers en 2019, soit une augmentation de 11% en un an, selon les données du gouvernement. 

CPV/VNA