Photo d'illustration: Gettly Images

 

Selon cet article, ces trois dernières décennies, le Vietnam a été connu dans le monde entier pour ses bonnes ou excellentes nouvelles économiques avec la forte croissance impressionnante d'un pays exportateur.

Mais la pandémie a changé beaucoup de choses. Alors que les entreprises de confection constatent une baisse de leurs commandes et une baisse soudaine des exportations dans d'autres secteurs, les travailleurs vietnamiens souffrent des inconvénients d'être trop reliés à l'économie mondiale.

Le ralentissement économique aux États-Unis et sur d'autres marchés principaux du Vietnam a fortement influé sur les exportations vietnamiennes qui contribuent pour une part très importante à sa croissance économique.

En avril 2020, les exportations ont chuté de 14% par rapport à l’année précédente, suivies d’une baisse de 12,4% en mai, selon le Département des douanes du Vietnam. Pour les sept premiers mois, les exportations n'ont augmenté que de 1,5%, contre 8% à la même période de l'an dernier.

Une destination attractive pour les investissements étrangers

Une vue de l'usine Samsung Electronics Vietnam à Thai Nguyên. Photo: CVN



Dans cet article, l’auteur a indiqué que le Vietnam a été l’une des stars de la mondialisation, passant en quelques décennies d’une économie essentiellement agricole à une «puissance manufacturière». Sa croissance a été de 7,02% en 2019. Le pays se prépare maintenant à sa croissance la plus lente de ces deux dernières décennies, de 2,4% prévue pour cette année.

Ces dernières années, le Vietnam est devenu un rouage clé de la chaîne d'approvisionnement mondiale.

Il est aussi l’une des destinations les plus attrayante pour les multinationales du secteur des technologies telles que Intel Corp., Samsung Electronics Co. et LG Electronics Inc., ainsi que pour les fabricants de panneaux solaires et de vêtements.

Les exportations nationales en 2019 ont atteint 264,3 milliards de dollars – le quadruple de 2008. Le revenu moyen annuel par habitant est passé de 1154 dollars à environ 2800 dollars au cours de cette même période.

Les dirigeants vietnamiens, quant à eux, n’ont cessé de faire de grands efforts pour la relance de l’économie nationale. La signature de plus d’une dizaine d’accords commerciaux ces dernières années en témoigne, faisant du pays un pôle d'attraction majeur pour les investissements étrangers.

CPV