BM: de nouveaux moteurs de la croissance du Vietnam

Dimanche, 26/12/2021 09:44
L'objectif du Vietnam de porter la croissance du PIB national à 6-6,5% en 2022 est tout à fait réalisable si le pays remplit deux conditions.

HSBC: une croissance économique vietnamienne de 6,8% prévue en 2022

FMI: la croissance du PIB du Vietnam parmi les plus hautes de l'ASEAN

Mirae Asset table sur une croissance du PIB du Vietnam de 4% au 4e trimestre

Ho Chi Minh-Ville vue d'en haut. Photo: ministère des Affaires étrangères

Selon Jacques Morisset, économiste en chef de la Banque mondiale (BM) au Vietnam, l'objectif du Vietnam de porter la croissance du PIB national à 6-6,5% en 2022, tel qu'énoncé lors de la récente session de l'Assemblée nationale, est tout à fait réalisable si le pays remplit deux conditions. La première est une bonne maîtrise de la pandémie. La deuxième est d'améliorer l'équilibre offre - demande.

S’agissant des risques pour l'économie nationale en 2022, Jacques Morisset a indiqué que le plus grand réside dans une évolution compliquée de l’épidémie avec l'apparition de nouveaux variants.

En outre, le Vietnam est une économie ouverte, donc son économie dépend de la situation d’autres pays dans le monde, a-t-il dit, ajoutant qu’ un autre risque était lié à l'inflation.

En ce qui concerne les perspectives économiques, Jacques Morisset a pointé trois nouveaux moteurs de croissance. En premier lieu, les exportations. La pandémie de COVID-19 a indirectement fait du Vietnam l'une des destinations fiables pour de nombreuses grandes entreprises cherchant à diversifier leurs chaînes d'approvisionnement, a-t-il expliqué.

En outre, le Vietnam peut profiter des opportunités de l'économie verte. Le Vietnam est l'un des pays les plus touchés par le changement climatique, mais il peut aussi profiter de cette opportunité, a-t-il ajouté.

Enfin, le dernier moteur réside dans la demande intérieure. Dès que le Vietnam sera devenu un pays à revenu plus élevé à la classe moyenne développée, sa demande intérieure sera stimulée, a-t-il affirmé.

L’économiste en chef de la BM a déclaré que son institution continuerait d’assister le Vietnam et qu’elle coopérait étroitement avec le gouvernement dans la promotion du développement durable du delta du Mékong, la réduction de la pollution de l'air dans les grandes villes, et dans d’autres problèmes pour minimiser les impacts du COVID-19 et profiter des opportunités futures./.

CPV/VNA

NOUVELLES CONNEXES

  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation