BM: le Vietnam enregistrera la plus forte croissance des revenus et du commerce au sein du RCEP

Mercredi, 02/03/2022 23:28
Selon un rapport récemment publié par la Banque mondiale (BM), le Vietnam devrait enregistrer les gains commerciaux et de revenus les plus élevés parmi les membres de l'Accord régional de partenariat économique global (RCEP).

Le Vietnam serait un grand bénéficiaire du RCEP, selon des experts singapouriens

Le RCEP, le plus grand accord de libre-échange au monde, entre en vigueur

Des attentes élevées lors de l'entrée en vigueur du "super accord" RCEP

Photo: VNA

Pour évaluer les impacts économiques et les distributions du RCEP au Vietnam, la BM a élaboré un scénario de référence et quatre scénarios alternatifs. La référence reflète les conditions du statu quo où les listes tarifaires des accords précédents, y compris le plus récent CPTPP, ont été mises en œuvre, parallèlement à la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine.

Dans le scénario de référence, entre 2020 et 2035, le tarif moyen pondéré en fonction des échanges appliqués par le Vietnam passe de 0,8% à 0,2%, tandis que les tarifs auxquels le Vietnam est confronté sont réduits de 0,6% à 0,1%. Pour mesurer les effets du RCEP, le scénario politique sera comparé à cette référence.

Les quatre scénarios politiques mesureront progressivement la mise en œuvre du RCEP. Le premier scénario, le scénario Tarifs, est exclusif à la mise en œuvre des tarifs selon les plans de réduction tarifaire du RCEP.

Dans le deuxième scénario, le scénario RCEP, la BM mette en oeuvre des réductions tarifaires et des mesures non tarifaires, y compris la réduction tarifaire de 35% pour les produits agricoles, 25% pour les produits manufacturés; et 25% pour les services. Ce n'est que lorsque les réductions tarifaires sont combinées à des barrières non commerciales (BNT) réduites que les exportateurs peuvent tirer pleinement parti des taux préférentiels dans le cadre des règles d'origine libérales (ROO).

Dans le scénario de relance de la productivité, où un choc de productivité est inclus, le Vietnam enregistre les gains les plus élevés parmi les pays membres du RCEP. Le revenu réel augmente de 4,9% par rapport au niveau de référence, ce qui est supérieur aux gains du bloc dans son ensemble, où le revenu réel augmente de 2,5%, a rapporté la BM.

Le commerce augmente également le plus dans ce scénario, les exportations augmentant de 11,4% et les importations de 9,2%, par rapport au scénario de référence.

Dans le scénario de référence, qui intègre les tendances à long terme et tient compte de tous les engagements actuels de libéralisation tarifaire dans la région (à l'exception du RCEP), le revenu réel au Vietnam devrait augmenter de 112,7% entre 2020 et 2035, les exportations et les importations augmentant respectivement de 155,5% et 134,8%.

Avec la mise en œuvre du RCEP, lorsque les règles d'origine et la productivité sont incluses en plus des réductions des droits de douane et des mesures non tarifaires, le revenu réel augmente plus rapidement, avec une augmentation de 123,1% entre 2020 et 2035. Les avantages de la mise en œuvre de ces mesures sont reflétés également dans le commerce, avec les exportations et les importations augmentant respectivement de 182,5% et 155,5%, et ce, sur la même période.

Dans le scénario où la réduction tarifaire est mise en œuvre, l'impact sur l'économie vietnamienne diminue, avec un revenu réel proche de zéro. Le commerce connaît également une légère réduction par rapport au scénario de référence, les exportations et les importations diminuant de 0,3%.

CPV/VNA

NOUVELLES CONNEXES

  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation