BM: prévisions de croissance économique du Vietnam à 7,5% en 2022

Mardi, 09/08/2022 06:00
La croissance du PIB du Vietnam devrait augmenter de 7,5% en 2022 et de 6,7% en 2023, avec une fabrication résiliente et un rebond robuste des services servant de moteurs à la reprise économique.

Bloomberg: l'économie vietnamienne en considérable augmentation grâce aux exportations et à la production

Média de Hong Kong (Chine): l'économie du Vietnam connaît une croissance impressionnante

Presse allemande: l'économie vietnamienne repose sur des bases solides

leftcenterrightdel
 Pour maintenir la croissance économique au rythme souhaité, le Vietnam doit augmenter sa productivité de 2 à 3% chaque année. Photo: VGP

Selon la dernière mise à jour économique de la Banque mondiale (BM) pour le Vietnam, l'économie du pays a augmenté de 5,2% au quatrième trimestre de 2021, et respectivement de 5,1% et 7,7% aux premier et deuxième trimestres de 2022. L'inflation devrait atteindre en moyenne 3,8% sur l'année. 

Carolyn Turk, directrice nationale de la BM au Vietnam, a déclaré que le rapport semestriel "énonce un ensemble de recommandations politiques qui pourraient aider à atténuer l'impact de ces risques et à rendre l'économie plus résiliente à l'avenir".

Intitulée «Faire le point : Éduquer pour grandir», ce rapport souligne la transformation du système d'enseignement supérieur comme la clé pour stimuler la productivité du pays et atteindre ses objectifs de développement, dans le contexte où le pays ressort de la pandémie et dans un environnement mondial difficile.

Mme Dorsati Madani, expert économique de haut rang de la BM, a déclaré que bien que la reprise économique du Vietnam ait été relativement stable, tous les secteurs n'ont pas connu la même situation. L'impact sur les travailleurs et les ménages pendant la crise a été grave et durable, environ 45 % d'entre eux déclarant des revenus inférieurs en décembre 2021 à ceux de l'année précédente.

L'impact de la pandémie est toujours présent, les entreprises signalant des pénuries de main-d'œuvre généralisées en mars 2022, qui ont été ressenties de manière plus aiguë dans les services et la fabrication, ainsi que dans la région de Ho Chi Minh-Ville. Ceci, en plus du ralentissement de la croissance ou de la stagflation sur les principaux marchés d'exportation, de nouveaux chocs sur les prix des matières premières, la perturbation continue des chaînes d'approvisionnement mondiales ou l'émergence de nouveaux variants du COVID-19, entrave la pleine reprise du Vietnam.

leftcenterrightdel
Panorama de la conférence de presse. Photo: Banque mondiale au Vietnam 

Les statistiques ont révélé que la population vietnamienne a en moyenne 10,2 années de scolarité, juste derrière Singapour parmi les pays de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN). L'indice du capital humain du Vietnam est de 0,69 sur un maximum de 1, le plus élevé parmi les économies à revenu intermédiaire inférieur. Cependant, la faible pertinence des compétences des diplômés universitaires place le pays dans le tiers inférieur des 140 pays répertoriés dans l'indice de compétitivité 2018 sur la pertinence des compétences des diplômés universitaires.

Une enquête de la Banque mondiale sur les compétences et les entreprises publiée en 2019 a également indiqué que 73% des entreprises vietnamiennes de l'échantillon signalent des difficultés à recruter des employés ayant des compétences en leadership et en gestion, 54% des compétences socio-émotionnelles et 68% des compétences techniques spécifiques à l'emploi.

Se concentrant sur l'enseignement tertiaire et supérieur, le rapport de la BM recommande de réformer le système éducatif pour améliorer la qualité et l'accès, et ainsi fournir les compétences nécessaires à la population. Selon le rapport, les réformes du système d'enseignement supérieur vietnamien pourraient contribuer à soutenir les objectifs de développement.

Bien que les efforts visant à améliorer l'environnement des affaires soient essentiels pour permettre la création d'emplois, les décideurs politiques devraient également prendre des mesures pour réduire l'inadéquation des compétences et améliorer la qualité de la main-d'œuvre vietnamienne.

Mme Carolyn Turk a déclaré que pour maintenir la croissance économique au rythme souhaité, le Vietnam doit augmenter sa productivité de 2 à 3% chaque année.

CPV/VNA

NOUVELLES CONNEXES

  Publier des commentaires
Nom et prénom
Email
Commentaire
Validation