Les pitayas vietnamiens sont présents dans de nombreux centres commerciaux en Inde. Photo: Internet


De nombreux produits agricoles frais tels que pitayas, ramboutan et produits transformés comme café instantané du Vietnam sont très populaires sur le marché indien. Et les entreprises indiennes souhaitent coopérer avec le Vietnam pour développer des meubles en bois…

C’est ce qu’a souligné Atul Kumar Saxena, président de la Chambre de commerce et d'industrie des importateurs indiens (IICCI)m lors d'un récent échange commercial en ligne sur le thème "Connecter les entreprises vietnamiennes et indiennes dans la filière des fruits, des oignons, du café instantané et des meubles".

Dans son allocution d’ouverture, Madan Mohan Sethi, consul général de l'Inde à Hô Chi Minh-Ville, a déclaré que “le potentiel de coopération économique et commerciale entre les deux pays reste énorme. Le Consulat général tente de connecter avec le marché indien 11 localités du Nord du Vietnam où il existe de nombreux produits agricoles et fruitiers de haute qualité”.

Selon M. Atul Kumar Saxena, “ces dernières années, l'IICCI s'est activement coordonnée avec le Bureau commercial - Ambassade du Vietnam en Inde pour ouvrir le marché des produits agricoles et des aliments transformés. Les membres de l’IICCI ont commencé dans les années 2014-2015 à importer du Vietnam du café instantané, du poisson tra-basa et des fruits du dragon, et ces produits sont de plus en plus populaires sur le marché indien. Les pitayas vietnamiens sont présents dans de nombreux centres commerciaux, restaurants, hôtels 5 étoiles, et sont surtout le dessert préféré des mariages de luxe en Inde. Le café instantané vietnamien est très populaire sur les sites de vente en ligne”.

S'exprimant à cette occasion, Bui Trung Thang, conseiller commercial de l’Ambassade, a insisté sur de grandes opportunités de coopération dans le commerce et l’investissement entre le Vietnam et l'Inde. Selon les données du ministère indien de l'Industrie et du Commerce, les exportations de produits agricoles, de fruits de mer et de viande de bétail représentent plus de 50% de la valeur totale des exportations indiennes vers le Vietnam, au cours de l'exercice 2018-2019, atteignant 3,9 milliards d’USD.

Bien que les deux pays aient des conditions naturelles similaires, leurs marchés peuvent être complémentaires. Le Vietnam peut exporter vers l'Inde des produits agricoles, des fruits frais, des aliments transformés et des meubles; tandis que les entreprises indiennes doivent tirer parti des potentialités du marché vietnamien dans le domaine de l'alimentation animale, des fruits comme raisin, grenades, des produits pharmaceutiques, chimiques…, a-t-il ajouté.

En 2020, malgré le lourd impact de la pandémie de Covid-19, le commerce bilatéral devrait atteindre 10 milliards d’USD au cours des 11 premiers mois de l'année, dont 4,76 milliards d’exportations vietnamiennes. Ainsi, le Vietnam devrait afficher un excédent commercial de 700 millions d’USD ces 11 mois./.

CPV