Un coin de Ho Chi Minh-Ville vu d'en haut. Photo: Zing

Travaillant depuis près de 20 ans au Vietnam, Adam Sitkoff, directeur exécutif de la Chambre de commerce américaine à Hanoï (Amcham), a été témoin de la transformation du pays à travers différentes périodes.

Lors d’une interview avec Zing, M. Sitkoff s'attend à ce que le nouveau gouvernement profite des opportunités, tout en améliorant les politiques pour attirer les investissements directs étrangers et construire une position économique durable au Vietnam.

Suite au succès du mandat 2016-2021


-En tant qu'homme d'affaires américain vivant au Vietnam, comment voyez-vous la position de l'économie vietnamienne dans le nouveau mandat?

Le Vietnam est depuis de nombreuses années l'une des économies d'Asie à la croissance la plus rapide. L'année dernière, il a enregistré une croissance de 2,9%. C'est le niveau le plus bas depuis le début du Doi Moi en 1986, mais c'est l'un des plus élevés au monde.

Le gouvernement a très bien dirigé le pays au cours du dernier mandat. Le Vietnam dépasse la plupart des pays de la région. Le gouvernement a renforcé son intégration avec la communauté commerciale mondiale, afin d'offrir plus d'opportunités au pays.


Ces dernières années, le Vietnam a signé de nombreux accords commerciaux avec des partenaires mondiaux et régionaux tels que l'Union européenne (UE) et la Corée du Sud, continuant de promouvoir l'intégration régionale de l'ASEAN. À cela s'ajoutent d'anciens accords commerciaux comme le TPP, maintenant le CPTPP (Accord de Partenariat transpacifique global et progressiste). Ces accords apportent des avantages au Vietnam et renforcent sa compétitivité sur le marché, qui est le moteur des investissements étrangers. Mais surtout, le Vietnam est toujours un pays à croissance rapide, avec 99 millions d'habitants qui veulent toujours une vie meilleure.

Cela crée de nombreuses opportunités pour les investisseurs du monde entier. Ils croient que le Vietnam est un marché avec de bonnes perspectives non seulement dans la région mais aussi dans le monde.

Comment l'intérêt des entreprises américaines pour le Vietnam a-t-il évolué ces 5 dernières années?


Les États-Unis sont devenus le premier importateur des produits vietnamiens depuis de nombreuses années, malgré la crise mondiale due à l'épidémie de Covid-19. Dans le même temps, les États-Unis sont également l'un des plus grands investisseurs au Vietnam.

En raison de la complexité des lois et des procédures fiscales américaines, de nombreuses sociétés multinationales américaines ont investi au Vietnam via leurs succursales à l'étranger. Nous pensons que les États-Unis peuvent être le troisième ou le quatrième investisseur du Vietnam.

Adam Sitkoff, directeur exécutif de la Chambre de commerce américaine à Hanoï. Photo: Zing


Les investisseurs américains sont conscients des énormes potentiels de l'économie vietnamienne, dans des domaines tels que technologies de l'information, fintech, éducation, services financiers ainsi que des produits comme voitures, cosmétiques, alimentation...

Les entreprises américaines au Vietnam visent toujours une coopération à long terme, voulant devenir un partenaire fiable du pays et du peuple vietnamien. Les hommes d'affaires américains croient tous que si le Vietnam se développe, eux aussi seront les bénéficiaires.

C’est pourquoi nous continuons à travailler en étroite collaboration avec le gouvernement vietnamien pour garantir que les meilleures règles et réglementations sont appliquées équitablement ici.

Confiance en le nouveau gouvernement


-En tant que dirigeant d'une association commerciale étrangère au Vietnam, qu'attendez-vous du changement de politique du Vietnam sous le mandat du nouveau gouvernement?

Le nouveau gouvernement vietnamien a pris un bon départ. Le Vietnam est l'un des rares pays à maintenir une croissance positive en 2020 et l'élan se poursuivra en 2021.

Les banques mondiales et les organisations économiques proposent différentes prévisions sur l'économie vietnamienne, avec une croissance de 5%, 6% à 7%. La Vietnam pourra sûrement bientôt se remettre tôt de la crise causée par l'épidémie de Covid-19. L'économie croîtra fortement. En outre, il y a un afflux important de capitaux d'investissement provenant d'investisseurs étrangers.

Les politiques économiques actuelles du Vietnam sont basées sur l'intégration économique et les efforts pour attirer les investissements étrangers. Les investissements internationaux au Vietnam créeront des emplois et favoriseront le développement des entreprises et des travailleurs vietnamiens.

L'un des principaux moteurs de l'économie vietnamienne, ce sont ses exportations vers des pays comme les États-Unis. De plus en plus d'entreprises étrangères viennent au Vietnam pour produire. Nous croyons que le nouveau gouvernement continuera de soutenir cette tendance.

La chose la plus importante pour le nouveau gouvernement est de veiller à ce que les règles et réglementations du Vietnam soient cohérentes avec les pratiques internationales, les politiques susceptibles d'accroître la compétitivité nationale et de promouvoir la coopération avec le secteur privé tant dans le pays qu'à l'étranger, aidant ainsi le Vietnam à tirer parti au mieux de tous ses avantages./.

CPV