Photo d'illustration/Congthuong


Du début de l'année au 15 novembre, la balance commerciale est restée largement excédentaire avec un excédent commercial de 19,42 milliards d’USD, et ce bien que la première quinzaine de novembre ait été légèrement déficitaire.

L'excédent commercial contribue à augmenter les réserves de change, force motrice pour aider les entreprises à augmenter leur production.

Selon des données préliminaires du Département général des Douanes, la valeur totale d’import-export du Vietnam du 1er au 15 novembre a atteint 23,15 milliards d’USD, en baisse de 13,8% par rapport à la seconde quinzaine d'octobre 2020.

Les résultats de la première quinzaine de novembre ont porté la valeur totale d’import-export de janvier au 15 novembre à 463,11 milliards d’USD (+2,7% en un an).

Concernant les exportations, la première période de novembre a affiché 11,54 milliards d’USD, en baisse de 20,5% par rapport à la deuxième   quinzaine d’octobre. De janvier au 15 novembre, les exportations nationales ont atteint 241,26 milliards d’USD (+4,9%).

Du côté des importations, la valeur totale de la première quinzaine de novembre était de 11,61 milliards d’USD, en baisse de 6% rapport à la seconde quinzaine d'octobre. De janvier au 15 novembre, le pays a importé pour 221,85 milliards d’USD (+0,5%).

Malgré la baisse de la première quinzaine de novembre,  depuis le début de l'année, le chiffre d'affaires import-export a maintenu une progression, dont l'excédent commercial est un point positif. Avant cela, au cours des 10 premiers mois de 2020, la balance commerciale affichait un excédent record de 18,72 milliards d’USD, dépassant celui de 9,9 milliards de toute l'année 2019 - le plus haut niveau de 4 années consécutives.

Le ministère de l'Industrie et du Commerce prévoit que les activités d'import-export du Vietnam à la fin de l'année retrouveront de couleurs grâce à  l’assouplissement par de nombreux pays des mesures de contrôle de l’épidémie.

En outre, les exportations au cours des derniers mois de l'année seront stimulées par la mise en œuvre de l'accord de libre-échange UE-Vietnam (EVFTA) depuis le 1er août. Si le Covid-19 est contrôlé en Europe, grâce à l'accord EVFTA, les entreprises vietnamiennes pourront profiter des réductions/suppressions des droits de douane de l’UE pour exploiter ce vaste marché./.

CPV