De nombreuses entreprises d'IDE ont stabilisé voire accéléré leur production, s'attendant à se redresser et à atteindre les objectifs fixés d'ici la fin de l'année. Photo: TNO

Les 343 entreprises d'IDE et à capitaux étrangers à Hanoï ont repris des activités normales. Nombre  d’entre elles ont activement investi dans la modernisation de leurs équipements pour améliorer leurs produits et accélérer la production au cours des derniers mois de l'année.

"Les difficultés rencontrées récemment par les entreprises telles que les déplacements et l'hébergement des travailleurs ont été résolues. Le taux de vaccination contre le COVID-19 a également atteint 100%", a déclaré M. Tran Anh Tuan, chef adjoint du Comité de gestion des zones industrielles de Hanoi.

Dans la province de Bac Ninh, plus de 1.100 entreprises d'IDE ont stabilisé la production et  environ 95% des ouvriers ont repris le travail. Pour répondre à la demande de production au cours des prochains mois, de nombreuses entreprises continuent d'embaucher  des travailleurs.

Un représentant de la province de Bac Ninh a déclaré que «l'épidémie a poussé la localité à perfectionner ses institutions et améliorer son environnement d'investissement et des affaires. Il y a des entreprises qui se sont rapidement redressées et ont attiré des flux d'IDE. Samsung Vietnam est un bon exemple. Malgré les difficultés dues à l'épidémie, de janvier à juillet, le chiffre d’affaires de cette unité a progressé de plus de 10% en glissement annuel ».

Vacciner les ouvriers de la société Foxcom, à Bac Ninh. Photo: bacninh.gov.vn


Après plus d'une semaine de mise en œuvre du déconfinement, à Ho Chi Minh-Ville, le nombre d'entreprises qui reprennent leurs activités continue d'augmenter.

Après près de 3 mois de suspension des opérations à cause de COVID-19, PouYuen Vietnam, entreprise ayant le plus grand nombre de travailleurs à Ho Chi Minh-Ville, a relancé sa production avec plus de 10.000 travailleurs. L'entreprise prévoit prochainement d'accueillir les 80% d'employés restants à l'usine.

«En plus de reprendre progressivement la production normale selon les règles sanitaires, nous prenons également des précautions lorsqu'il y a un cas F0. Nous aménageons une zone séparée pour l'isolement et signons des contrats avec les hôpitaux pour le traitement en cas de besoin», a déclaré Nozaki Shuichi, directeur général de la SARL Juki Vietnam.

Les entreprises ont également jugé nécessaire d'autoriser rapidement les experts étrangers doublement vaccinés d'entrer sur le territoire vietnamien pour renforcer la main-d'œuvre.

BN