Photo: baodautu

Selon une enquête du Centre de recherche sur les relations de travail (ERC), 89% des travailleurs migrants souhaitent retourner travailler dans leurs usines.

A Binh Duong, 100% des entreprises des zones industrielles ont repris leurs activités. Cependant, la capacité de production est encore bien inférieure à ce qu'elle était avant la 4e vague épidémique.

Dans la province de Bên Tre, jusqu’au 14 octobre, on recense 2.258 entreprises qui ont repris leurs activités avec 67.015 travailleurs.

À Dong Nai, elles sont environ 82%. Le nombre d’ouvriers retournant dans les usines augmente de jour en jour, en particulier chez de grandes entreprises telles que Changshin, Pouchen, Taekwang Vina, Pousung...

Après près de 3 mois de suspension des opérations à cause du COVID-19, PouYuen Vietnam, entreprise ayant le plus grand nombre de travailleurs à Ho Chi Minh-Ville, a relancé sa production avec plus de 10.000 travailleurs. L'entreprise prévoit prochainement d'accueillir les 80% d'employés restants à l'usine.

Dans l'usine de PouYuen Vietnam, entreprise ayant le plus grand nombre de travailleurs à Ho Chi Minh-Ville, a relancé sa production. Photo: TTBC


Lors d’une conférence de presse tenue le 18 octobre, M. Nguyen Van Lam, directeur adjoint du Service du Travail, des Invalides et des Affaires sociales de Ho Chi Minh-Ville, a fait savoir que plus de 135.000 ouvriers et travailleurs migrants sont retournés travailler dans les zones industrielles de la ville.  

A Hanoi, depuis le déconfinement, plus de 95% des entreprises fonctionnent normalement dans les 9 parcs industriels de la ville.

Il faudra résoudre rapidement les difficultés des travailleurs en termes de déplacements, d'hébergement, de vaccination contre le COVID-19, de respect des règles sanitaires… pour assurer un retour au travail sûr. 

CPV